| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Le mayennais Michel Lemosquet responsable de l’association COEDRA-Mén fait le point dans leglob-journal à propos des 49 éoliennes qui sont en service en Mayenne. Elle nous fournissent, nous dit-il, 10% de la consommation électrique totale du département. Et selon Michel Lemosquet « la transition énergétique, cela doit être pris au sérieux et c’est possible surtout dans les Communautés de Communes qui ont fait la démarche “Territoires à Énergie positive” ».

Entretien

- leglob-journal : Avec ce bilan que vous faites de la production électrique, vous êtes en train de nous dire que la mayonnaise alternative serait en train de prendre ?

Michel Lemosquet  : Oui les 49 éoliennes vont fournir 10 % de la consommation électrique totale du département de la Mayenne. Elles ont tourné 2125 heures à pleine puissance en 2014 - selon la DREAL et le réseau ENEDIS - sur les 8760 heures qui représentent 365 jours par 24 heures.

- C’est un savant calcul !

Oui, si l’on multiplie la puissance installée mayennaise des 49 éoliennes (108 ,35MW) par 2125 heures pleine puissance, on obtient 230 243 MWh (MegaWatt/heure) de production annuelle pour une consommation électrique totale départementale voisine de 2 300 000 MWh soit 10 % .

- Et cela ne fait apparemment que commencer ?

C’est exact, car les 100 éoliennes prévues pour 2020 sur l’ensemble de la Mayenne devraient fournir au moins 20 % de la consommation électrique totale du département.

Pour la communauté de communes des Coevrons, la 3C, les quatre éoliennes d’Hambers, celle de Bais, celle de Champgenéteux et maintenant les 5 de Trans totalisent 24,5 MW fois 2125 heures pleine puissance, soit une production annuelle de 54000 MWh. Pour une consommation électrique totale de la 3C voisine de 200 000 MWh, les 11 éoliennes vont donc couvrir 27% des besoins électriques totaux des Coevrons. Et si les mesures d’économies d’énergie déployées sont efficaces pour baisser notre consommation et que parallèlement le productible des éoliennes « Nouvelle Génération » augmente, nous dépasserons la couverture de plus de 20% de nos besoins électriques.

La base d’une éolienne avec son accès pour l’entretien - (c) leglob-journal

- Michel Lemosquet, quelles sont les constructions de nouveaux parcs en cours et en projet dans le département ?

Des travaux ont démarré pour 3 parcs supplémentaires. Celui de l’Oasis à Hardanges avec le développeur ELICIO avec 5 éoliennes soit une puissance de 10,25 MW. Il y a le parc du Mont du Saule à Hardanges aussi avec le développeur industriel WPD et 3 éoliennes (7,05 MW de puissance). La ferme éolienne de Saint-Julien-du-Terroux avec le développeur SAMEOLE : 5 éoliennes de 2,05 MW soit 10,25 MW de puissance. Ce sont au total 13 éoliennes supplémentaires qui produiront de l’électricité à partir de l’été 2017.

- D’un point de vue environnemental, que peut-on d’ors-et-déjà tirer de tout cela ?

La production éolienne mayennaise avec 49 machines permet un gain substantiel, en terme de pollution évitée, si on peut dire, par rapport aux productions conventionnelles d’électricité par centrales thermiques, à flamme ou nucléaire. Les 49 éoliennes totalisant 108,35MW de puissance permettront d’éviter les pollutions en CO2 (dioxyde de carbone), SO2 (dioxyde de souffre), en NO2 c’est-à-dire en dioxyde d’azote. La Radioactivité évitée sera de 1 400 x 10 puissance 10 Becquerel

Avec un rendement de 30 % d’énergie électrique par rapport à l’énergie consommée, il a été estimé à 3 tonnes de fuel et 5 tonnes de charbon la quantité nécessaire pour produire 11 630 kwh soit une tonne équivalent pétrole (TEP) en unité standard utilisée. Cette méthode suppose que la quantité de chaleur est inutilisée et rejetée dans l’atmosphère, ce qui est le cas de la plupart des centrales thermiques.

- C’est assez encourageant pour l’avenir dites-moi, et quel bilan économique faites-vous de ce dispositif installé en Mayenne ?

Les 49 éoliennes vont procurer 1,35 millions d’euros de taxes par an pour les collectivités mayennaises. Elles auront aussi généré 12 millions d’euros de chiffre d’affaires pour les entreprises mayennaises.

Avec 100 éoliennes le montant des taxes doublera pour représenter 2,75 millions d’euros à répartir entre les différentes collectivités mayennaises ; le chiffre d’affaires pour les entreprises mayennaises dépassera alors les 25 millions d’euros.

Au niveau national 2 000 emplois ont été créés en 2015 par la filière qui compte aujourd’hui 15 000 emplois dans 790 entreprises. La dynamique de création d’emplois est directement liée à la capacité éolienne installée qui dépasse maintenant en France 11 000 MW sur 990 parcs.

- C’est comme tout, il y a toujours des blocages qui s’opèrent lorsqu’une nouvelle façon de faire et d’entreprendre doit se mettre en place, vous les avez mesurés ?

Malgré les freins multiples et la durée considérable (entre 7 à 8 années) pour faire émerger les parcs, l’éolien français couvre aujourd’hui l’équivalent de la consommation électrique totale des Pays de Loire soit environ 24 Twh (TeraWatt/heure), ce qui représente 5 % de la consommation électrique nationale.

Dans le cadre de la Loi de Transition Énergétique, la Programmation Pluriannuelle de L’Énergie (PPE) fixe entre 21,8 GW (GigaWatt ) (option basse) et 26 GW (option haute) la puissance éolienne terrestre installée en 2023 avec un seuil intermédiaire de 15 GW en 2018 alors que nous ne sommes qu’à un peu plus de 11 GW aujourd’hui. A l’évidence il va falloir accélérer et installer plus de 2 GW par an si l’on veut respecter la feuille de route !

Alors que la plupart des pays de la planète qui ont ratifié l’Accord de Paris sur le climat à la COP22, mettent une proportion significative d’éolien dans leur mix électrique, il serait incompréhensible que la France, deuxième meilleur potentiel européen, n’honore pas ses objectifs.


Réagir

13 nouvelles éoliennes rejoindront en 2017 les 49 qui tournent déjà en Mayenne

Publié le: 23 novembre 2016
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Industries Environnement Ruralité MichelLemosquet
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
Vous aimerez lire aussi sur leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2018 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS