A Chailland, les amis de Georges ont célébré la chanson

spy_pascal.jpg

MUSIQUES – L’amour de la chanson à texte, Chailland en a fait son rendez-vous annuel de Pentecôte. Dimanche 20 mai, le soleil a été au rendez-vous pour cette nouvelle édition d’un Dimanche avec Brassens & Cie. Retour en images sur ce 7ème rendez-vous du festival musical autour de Georges Brassens et tous ses potes à Chailland – Par Julie Vandard

creajeux.jpg

Dans les ruelles de la petite cité de caractère, les étuis de guitare sont nombreux. Le public écoute attentivement chaque prestation. Parmi les artistes présents, le groupe SPY pour « Stéphane, Patrick et Yannick ». Ces trois-là se sont rencontrés aux Jeudis de l’Atelier [NDLR : un « bœuf » autrefois organisé une fois par mois pour les musiciens amateurs], et jouent tous au Laval Agglo Orchestra. « Patrick a proposé qu’on chante ensemble », se remémore Stéphane. Et voilà, un groupe était né. Ils se produisent à Chailland depuis quatre à cinq ans. « On vient pour le plaisir de voir le travail aboutir, on répète une vingtaine de fois par an » explique Stéphane. « Et on met les bouchées doubles avant le festival » précise Yannick en souriant.

spy_pascal.jpg

Ils apprécient aussi la mise en valeur du village même s’ils ne profitent que peu du festival, occupés qu’ils sont à jouer : « On voit surtout les groupes qui jouent avant ou après nous, et si possible on va voir les copains aussi. » Ce dimanche, ils ont démarré les festivités sur la grande scène, avec dans leur répertoire Brassens, Brel ou Souchon. Ils ont même emmené un ami allemand, Karl, de passage en Mayenne pour le jumelage Louverné-La Chapelle-Anthenaise avec la ville de Gundelfingen. « Il a découvert le festival il y a deux ans», explique Patrick, son hôte. Karl, musicien lui aussi, a partagé la scène à la guitare avec SPY pour jouer J’me suis fait tout petit de Brassens.

danielriviere.jpg

Daniel Rivière (photo ci-dessus) se produit à Chailland lui aussi depuis quatre ou cinq ans. Cette année, il a met à l’honneur « Brassens et les poètes ». « Je voulais faire quelque chose d’original, j’ai donc pris une partie de ce que Brassens avait mis en musique. Il m’a fait découvrir des poètes. » Il aime lui aussi l’ambiance du festival « très sympa et très bien organisé », et qui se déroule dans « mon département. Je suis né à Ernée mais je vis en Essonne. Même si on vit ailleurs, on reste Mayennais, on reste toujours de l’endroit où l’on a passé sa jeunesse. » Daniel a d’ailleurs toute sa famille dans le département.

sapinettes.jpg

caravane4.jpg

Sur les scènes, on croise des chorales, des chanteurs guitaristes en solo, des duos, des trios, des guitares évidemment, mais aussi un ukulélé, une contrebasse ou encore un piano.

caravane.jpg

grandescene.jpg

Croisés aussi, les indispensables bénévoles, et les binômes de spécialistes qui gèrent la sonorisation des scènes afin de permettre aux musiciens de se produire dans de bonnes conditions, et au public d’en profiter au mieux. Croisés aussi Nicolas le président de l’association qui voyage à vélo, et Jean-Paul… qui n’a pas retrouvé les clés du camion.

nicolasvelo.jpg

ingeson2.jpg

ingeson1.jpg

bar.jpg

L’après-midi se passe sans qu’on voit filer l’heure. Et déjà, groupes et spectateurs marquent dans leur agenda… de revenir l’an prochain.

Notre vidéo à regarder sur notre chaîne Youtube : https://youtu.be/T4eyVWOaRqw

Laisser un commentaire