| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne


C’est devenu une figure emblématique du journalisme du 21e siècle. C’était une femme courageuse. C’est à présent une sorte d’icône internationale de la profession, l’exemple à suivre, celui en tous cas qui semble guider les générations montantes.

Une « promenade » Anna Politkovskaïa a été inaugurée à Laval en présence d’Amnesty International. Mais au-delà, c’est une certaine idée du journalisme qui parait distinguée.

Par Thomas H.


a vie de journaliste d’Anna Politkovskaïa a basculé. C’est peu de le dire. « Simplement » parce qu’elle a fait son travail de journaliste.

(c) Martin F.Quand Anna a critiqué le Kremlin, elle a commencé à engranger les moyens de sa perte. Elle avait déja été victime d’un empoisonnement en 2004 dans un avion qui la conduisait vers la gigantes- que prise d’otages dans une école en Ossétie qui allait se solder par 300 victimes dont une grande majorité d’enfants. Pour ne pas qu’elle puisse témoigner.

Alors logiquement, le souffle de vie s’est envolé dans l’ascenseur de son immeuble à Moscou, le 7 octobre 2006 quand la journaliste a été tuée par balles par le commando qui l’attendait pour achever le « travail ». « Simplement ».

Dénoncer

(c) Martin F.

Anna Politkovskaïa dénonçait les manquements dans son pays. Elle faisait son travail de journaliste dans le bi-hebdomadaire Novaïa Gazeta, pour lequel elle travaillait depuis 1999. Les crimes commis en Tchétchénie, la corruption et les mensonges du régime de Vladimir Poutine, c’était son quotidien.

Ennemis

« Quand on lui posait la question pourquoi n’aimait-elle pas Poutine , elle répondait : parce ce que je ne veux pas vivre dans un État raciste où il est mortellement dangereux d’être un Tchétchène, un géorgien, un noir, un autre. [...] où le pouvoir qui ne reconnaît aucune de ses erreurs est à la recherche d’ennemis intérieurs ou extérieurs [...] » (Hommage à Anna Politkovskaïa Buchet-Chastel 2007.

Le dernier Président de l’Union soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, avait salué sa mémoire en dénonçant dès le lendemain un « crime sauvage contre une journaliste professionnelle, sérieuse et courageuse ». Anna Politkovskaïa était en quelque sorte une journaliste de guerre. Dans un pays en apparence sécurisé et sans guerre. Sauf celle qui l’a tuée.

Assassinat

(c) Martin F.

Inlassablement, pourtant elle couvrait cette guerre faite aux droits de l’Homme et à la dignité, car au moment de son assassinat, elle préparait un article dénonçant les tortures commises par les hommes de Kadyrov, le « grand patron » en Tchétchénie.

Des journalistes morts, hélas, il y en toujours eu. Comme ces hommes et ces femmes qui ont été réduits au silence volontairement par la pression des hommes politiques et leur pouvoir qu’il veulent préserver. Emprisonnés et interdits d’expression comme en Tunisie, pour les opposants d’avant la révolution.

Victimes délibérées

Des journalistes morts réellement, il y en a eu et beaucoup trop, là aussi sur les terrains des conflits. Les derniers en Syrie à Homs, un obus tiré sur un centre de presse.

Ce ne sont plus des victimes de guerre comme pendant celle du Vietnam, mais des journalistes qui sont pris délibérément pour cible par les forces en présence. Empêcher de travailler, de relater. Pour éviter qu’ils témoignent au monde. Ce fut le cas sans doute pour Anna Politkovskaïa qui dans son dernier livre La Russie de Poutine peignait un portrait de son pays sans concession. Méthodiquement, pour que tout le monde sache.

Ayons aussi une pensée pour tout ceux qui ont été « simplement » licenciés, déplacés, harcelés, pour avoir fait leur métier !


Lire aussi :

Le journalisme du pourquoi

Carte de Presse

Du courage les "oiseaux" !

29 juillet 1881

Journa-lisses


Retour Une leglob-journal.fr


Réagir

A Laval : une Promenade Anna Politkovskaïa

Publié le: 17 octobre 2012
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
information Presse Dissidence Laval Journalistes Libertés
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS