| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Et maintenant place aux régionales ! Elles auront lieu en fin de cette année 2015. En Décembre selon le souhait de l’exécutif qui voulait terminer la réforme territoriale. Treize régions sont concernées par ce scrutin de listes, dernières élections programmées avant 2017. Il n’y aura donc pas de scrutin et de retour aux urnes en 2016. La France et la Mayenne feront une pause avant l’élection majeure, celle de la Présidentielle pour faire cette fois le "choix de société"

- Par Thomas H.

Mais avant cela, les régionales seront-elles à haut risque ? Et verra-t-on la confirmation de la percée frontiste se concrétiser dans les urnes en Décembre ? Ce qui est sûr, c’est que nous sommes appelés à voter à nouveau, mais pour désigner cette fois dix élus en Mayenne pour un mandant de 6 ans. Le scrutin des Régionales aura lieu les 6 et 13 décembre. C’est rare, tout de même une élection en hiver juste avant la trêve des confiseurs.

Un passage au scrutin pour des régionales en Décembre permettra-t-il d’endiguer une abstention toujours importante dans ce genre de consultation ? Déjà pour les départementales, scrutin de proximité pourtant, la participation a été relativement faible. Doit-on s’attendre à mieux dans le moins bien ? Car la Région c’est loin pour l’électeur qui maitrise mal en plus les contours et les attributions de cette collectivité territoriale.

Les conseillers régionaux seront élus au scrutin de liste selon un système mixte combinant les règles des scrutins majoritaire et proportionnel. 93 élus en Région Pays de la Loire dont 10 élus maxi pour un mandant de 6 ans en Mayenne, le gros de la troupe se trouve en Loire-Atlantique.

Avec les départementales qui viennent de s’achever, le tsunami électorale qui a secoué vertement la gauche en Mayenne fait se poursuivre l’onde de choc jusqu’au sein du conseil municipal de Laval avec un groupe de la Gauche Unie qui devrait imploser pour une reconfiguration presque complète.

Fini l’occupation du poste de conseiller municipal pour Guillaume Garot, atteint par la loi sur le non cumul des mandats. Le député qui vient d’être élu sur le canton de Laval 3 se retire - encore un peu plus de l’assemblée communale - et choisi la départementale. Paradoxal car il lorgne on s’en doute sur les prochaines élections municipales.

L’élection qui vient de s’achever aura été celle du "chamboule tout". Ainsi la France électorale a quant à elle dessiné une carte où le tripartisme a fait irruption dans le paysage politique. Mais n’y était-on pas préparé ?

En Mayenne, "terre à droite" de stabilité même si le Front national a été absent après le second tour le 29 mars ne parvenant pas à entériner sa percée du premier et a obtenir un ou des sièges, il faudra malheureusement avec des scores frisant les 20%, bien tenir compte du "message" passé pour l’élaboration des politiques au niveau du Département et peut-être aussi de la Région. Car le bipartisme a vécu, et le tripartisme devrait obliger les décideurs politiques à penser différemment.


Réagir

Attention ! comme un train, une élection peut en cacher une autre

Publié le: 30 mars 2015
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Réforme Politique Elections
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Lisez leglob-journal - Nous contacter par mèl : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS