| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Pourquoi faut-il ne pas s’abstenir de voter aux Cantonales ? A une semaine du premier tour vous êtes peut-être nombreux à vous dire que ce n’est pas cette élection qui sera prépondérante. Et vous êtes sans doute loin d’avoir raison !

L’alternance n’est pas seulement à considérer en termes d’élection majeure. Le changement de majorité au département pourrait-être le meilleur signe de santé démocratique que la Mayenne pourrait montrer à ces habitants et à l’extérieur.

- Par leglob-journal

Alternance moteur ? - Cela permettrait de mettre en avant que conforter une majorité qui se cache derrière l’absence d’étiquette politique mais qui appartient à une coalition UMP-Centre droit et qui installée dans une routine confortable n’entrainerait pas de changement notoire en terme de progrès.

L’idée est intéressante. Rester majoritaire pour la coalition UMP-Centre droit équivaudrait donc à remettre en mouvement et pour plusieurs années l’absence de changement et la continuité pour paraphraser un slogan politique qui a fait son temps.

« Les élus qui se disent de la majorité départementale en Mayenne sont devenus des notables installés aux manettes depuis trop longtemps, comme le roi Jean ! Faut que ça change ! ». Ce propos entendu au café du commerce traduit la même idée, mais plus directement.

C'est raté !

Alors pourquoi donc faudrait-il privilégier le changement d’orientation en osant le vote d’alternance aux Cantonales ? Eh bien parce que le climat actuellement au niveau national l’encourage et que les candidats dits de l’opposition à la majorité départementale avancent des propositions qu’ils seraient bon de voir s’ils ont les capacités de les mettre en œuvre.

De les mener réellement à terme. Ne faisons pas de procès d’intention, mais les promesses n’engagent-elles pas que ceux qui les tiennent ? Et comme la palette est très riche et touche plusieurs domaines, du coup la mariée est très belle.

Un vrai programme commun - A commencer par le « Pack jeune premier emploi » sous forme d’aides financières pour les stages, les transports et le logement. Des jeunes chouchoutés, quantités négligeables le plus souvent parce qu’éloignés des bureaux de vote, et qui sont là cette fois-ci ciblés.

Il faut dire que l’une des priorités des Lois portant sur la décentralisation pour le département, c’est la gestion des collèges et du coup les tenants de l’alternance proposent également des tarifs de cantines plus « adaptés aux revenus des familles », réforme menée il y a quelques mois mais qui nivelait plutôt les tarifs par le haut.

Coté sécurité, il est proposé un meilleur entretien des routes pour qu’elles soient plus sures. En Mayenne, on comptabilise le nombre de morts avec des panneaux géants positionnés sur les routes principales, et l’on invoque un effet dissuasif sur les automobilistes.

Il faudra trouver également les moyens de mettre en œuvre « un égal accès aux services publics » (même pour le milieu rural ?). Sans oublier l’emploi, l’agriculture durable, mais aussi des finances maitrisées « pour ne pas faire payer aux mayennais les réformes de N.Sarkozy et F.Fillon ».

Enfin et «  pour sortir du coup par coup du Conseil général  » il faut mettre en place un « plan pour les énergies renouvelables  ». Comme le fait en Charentes Poitou Ségolène Royal ?

Finalement presqu’un vrai programme national ! Un programme commun pour une élection majeure !

Transformer ! - Aux dernières Régionales la Mayenne avait glissé à gauche et la liste de Jacques Auxiette était devenue majoritaire dans le département, de façon historique.

Cette fois l’enjeu serait de concrétiser cet essai en transformant. Ce que Guillaume Garot le N°1 du PS départemental appelle « donner du sang neuf à la Mayenne ! », « pour une politique différente, créant une alternative crédible  » ajoute Michel Poirrier d’Europe Ecologie Les Verts, le tout accompagné « de justice sociale, pour démontrer que la société est faite pour tous et avec tous  » écrit Michel Neveu du Parti Radical de Gauche qui explique que son parti a fait le choix de l’union pour ces élections. Sauf que le Front de Gauche (Parti de Gauche et PCF) est présent partout.

Décliner des grandes orientations politiques sur un territoire circonscrit comme l’est un département demande à la fois de la motivation et de l’imagination. Et pour perdurer dans l’action quand on se trouve déjà aux manettes, il faut relancer l’intérêt. C’est comme cela que ça fonctionne au cinéma, dans les romans, les séries télévisées, etc.

Et c’est un peu, même si on ne peut que le déplorer, la même chose en politique. A la différence principale que « c’est pour de vrai ! ».


Réagir

Canton vote

Publié le: 12 mars 2011
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: Editorial
Politique Gauche Droite PS LR Mayenne
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS