Changement de cap!

lemondebelge.jpg

lemondebelge.jpg

N’est-il pas symptomatique le choix de Bernard Arnaud. Ce retour à la case départ ? Celui de ce patron de 64 ans, qui s’était rendu avec beaucoup d’autres au Fouquet’s le soir de l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007.

Le voilà qu’il accorde sa confiance à François Hollande. Aurait-il compris ce qu’il n’avait pas saisi en son temps dans la démarche du chef de l’Etat ? Se sent-il à présent rassuré ?

4100 millions

Dans le même temps le ministre du Redresse-

ment productif se prend à rêver : « Avec 41 milliards d’euros, la fortune estimée de M. Arnault, on pourrait redresser définitivement la Sécurité sociale, recapitaliser Peugeot, sauver ArcelorMittal […].» Grande fortune et grand rêve. Grand patron et grand revirement.

Laisser un commentaire