| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

- Par Benoit C.

Place de la Bastille, une marche démocratique et républicaine était organisée ce Dimanche 25 Mars 2012. Jusqu’à la Place de la Nation. A l’initiative d’une vingtaine d’associations (dont la LICRA, Sos Racisme, la Ligue des Droits de l’Homme, l’Union des Etudiants juifs de France...). Un défilé qui s’est voulu républicain en réponse aux meurtres antisémites et racistes de Toulouse et Montauban.


Chaîne humaine

15 heures la marche débute. Le soleil est printanier. Dans la foule, à coté des pancartes et des slogans des associations présentes, des anonymes, petits et grands, sont venus porter un message de tolérance et de laïcité. Dans le cortège le jaune était bien présente et ce grâce à la main de Sos Racisme avec son non moins célèbre slogan « Touche pas à mon pote ! ».

Cohésion

La foule (5000 personnes selon les organisateurs) a entamée sa marche silencieuse jusqu’à la Place de la Nation.

Réunis derrière une chaîne humaine composée des membres des associations, et d’officiels dont Harlem Désir, l’ancien président de Sos-Racisme et le maire PS de la ville de Paris, Bertrand Delanoë.

Tolérance

Sur la banderole ont pouvait lire « La République contre le racisme, l’antisémitisme et le terrorisme ». Derrière, un immense drapeau tricolore flotte et ondule. Symboliquement. Le cortège passe sous la Coulée Verte et s’apprête à entamer la dernière ligne droite en remontant le boulevard Diderot pour rejoindre la place de la Nation. Aux alentours de 17h, toujours sous le soleil bienveillant et le regard des caméras de télévisions, le cortège vient porter le message de laïcité et de tolérance jusqu’à la place de la Nation.

Silence

Une minute de silence est alors entamée afin de rendre un dernier hommage aux victimes de Montauban et Toulouse. La manifestation est ensuite dissoute, sans que le silence ne soit rompu et en espérant que le message, lui, soit passé !

(C) Photos et Textes Benoit C.


Lire aussi :

Eglise : « une méthode contestable »

D’autres articles dans la rubrique Laïcité


Retour à la une du journal


Réagir

Coexistence pacifique !

Publié le: 29 mars 2012
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Religions Cité Vie Etrangers Idées Libertés
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS