| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Suite aux explications fournies par le conseil départemental [de la Mayenne] et la SPLA (Société Publique de Laval Agglomération) concernant la divulgation de la note SNCF lors du quatrième comité de pilotage du devenir du collège Fernand Puech du mardi 17 janvier 2017, le contrat de confiance et de transparence nécessaires au bon déroulement de la concertation est fortement ébranlé.

- Par le Collectif des parents pour le maintien du collège Fernand Puech

Le vendredi 14 janvier 2017, le collectif des parents pour le maintien du collège Fernand Puech a fait la demande auprès du conseil départemental d’obtenir lors de la séance du comité de pilotage du 17 janvier des explications étayées sur la note SNCF divulguée dans les médias le mardi 11 janvier.

Répondant positivement à cette demande et nous les en remercions, le conseil départemental a convié à cette session Jean-Marc Besnier, directeur de la SPLA (ainsi que Jean-Michel Roualdes, directeur adjoint de SNCF Immobilier de la zone Ouest.

Cet échange a permis de confirmer que cette note est un document de travail interne à la SNCF au stade de projet ; qu’elle répond à une obligation de la ville de Laval de relogement du patrimoine SNCF en lien avec la restructuration du quartier de la gare.

La note comporte une proposition de la collectivité lavalloise consistant à accueillir les associations sportives et culturelles de la SNCF dans le gymnase accolé au collège Fernand Puech « qui sera bientôt libéré  » (sic).

Cet échange nous interloque sur les faits suivants

La date de rencontre entre la SPLA et la SNCF. Jean-Marc Besnier indique que la rencontre a eu lieu le 20 mai 2016 ; Roualdes indique que le document de travail a été proposé en commission patrimoine du CER SNCF à l’automne 2016. Pour rappel, le 20 mai 2016 correspond précisément à l’annonce publique par Olivier Richefou [NDLR : président du conseil départemental] de la suspension de la procédure de fermeture du collège et de la mise en place du Comité de pilotage.

Comment penser que la SPLA ne puisse pas être au courant de cette prorogation et qui plus est, qu’elle n’ait pas communiqué avec la SNCF sur changement entre le 20 mai et la date de présentation du document à la commission du Comité d’Entreprise de la SNCF ?

Une des hypothèses que nous ne pouvons pas nous empêcher d’évoquer est que, malgré les annonces publiques, le travail de reclassement du collège a perduré au-delà de la date du 20 mai.

Sur le contenu de la note

Jean-Marc Besnier indique que, dans cette note de projet, la piste de l’utilisation du gymnase attenant au collège est l’une des pistes présentées parmi d’autres et que nous ne mettons en avant que cette seule hypothèse de travail.

Ayant pu consulter l’ensemble de cette note comportant un total de cinq pages, nous pouvons affirmer que seule la piste du gymnase attenant au collège Fernand Puech y est proposée. Ce document décrit également assez précisément les besoins de la SNCF à savoir que l’actuelle salle est utilisée « plus de 200 jours par an  » par environ 150 utilisateurs réguliers. Si les horaires d’utilisation ne sont pas mentionnés, cette amplitude ne laisse aucun doute quant à l’impossibilité de cohabitation avec des créneaux scolaires.

Sur les protagonistes de la note

Jean-Marc Besnier est directeur de la SPLA, mais aussi directeur de la SEM Laval Mayenne Aménagements. Philippe Habault est président directeur général de la SPLA mais aussi adjoint aux finances de la ville de Laval, en lien donc direct avec François Zocchetto, sénateur-maire de Laval et président de Laval Agglomération.

Philippe Habault siège au conseil d’administration du collège Fernand Puech en qualité de représentant de la ville de Laval et de ce fait, a sa place au comité de pilotage. Il n’y est, hélas, jamais venu en nous privant ainsi de tout éclairage quant à l’intérêt du quartier de la gare dans les projets d’urbanisme de la ville de Laval et des augmentations de population qui pourraient en découler.

Sans volonté polémiste, on peut cependant légitimement se demander si les bâtiments du collège Fernand Puech ne relèvent pas d’un enjeu immobilier particulier.

Face à toutes ces interrogations, quel avenir pour le processus de concertation mis en place avec le comité de pilotage ? Malgré une volonté affichée du conseil départemental pour faire la lumière sur cet «  bourde » de communication de la SPLA et les explications fournies lors de ce comité de pilotage, cela ne suffit pas à rétablir la confiance, préalable indispensable à un travail serein de concertation.

Peut-être sommes-nous, par la force des choses, devenus suspicieux outre-mesure quant à la neutralité de traitement de ce dossier ? Peut-être que cette note de la SNCF ne relève finalement que d’un problème de communication entre les différentes instances et que les mots utilisés dans sa rédaction ont dépassé les phrases qui auraient pu être citées en réunion ?

Dans l’objectif de continuer à participer sereinement aux études prospectives lancées par le conseil départemental, nous avons demandé à avoir des informations précises en mettant à l’ordre du jour du prochain comité de pilotage un entretien avec Philippe Habault en personne. Cette demande a été actée par le [NDLR : conseiller départemental] Michel Hervé, président de séance. Une nouvelle absence de cet interlocuteur indispensable à la compréhension des enjeux de ce dossier nous conduira à quitter la salle.

Lire aussi : Collège Fernand Puech à Laval, la nouvelle polémique


Réagir

Comité de pilotage Fernand Puech : « le contrat de confiance (...) est fortement ébranlé »

Publié le: 21 janvier 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS