| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

On aurait du s’en douter. Lors d’un de ses derniers meeting retransmis en live sur les chaines d’infos continue, un meeting pour la course à la présidence de l’UMP, il n’avait que ce mot à la bouche. République. Et de fait il pourrait être à la tête, le 30 mai, de Les Républicains. Si tout va bien car c’est pas encore gagner !

- Par leglob-journal

Nicolas Sarkozy est donc le N°1 d’un nouveau parti en devenir. Au fait comment dira-t-on ? Le président des Républicains ? Le président de Les Républicains ? Comment sera-t-il possible de parler de l’Ex-UMP ? En tous cas, exit justement l’UMP, et donc le nom de ce parti politique qui avait été, on s’en souvient une vraie passoire financière, obligé de faire appel à la générosité de ses adhérents.

Fini l’UMP dont le nom est associé à des affaires judiciaires, des dossiers sur lesquels la Justice enquête et qui pourraient déboucher sur des conclusions délicates.

De fait Les Républicains escamoteraient l’UMP. Et de fait le nouveau nom du parti de la droite républicaine couperait l’herbe sous le pied du slogan ravageur du Front national qui avait fait l’amalgame entre les 2 parties de gouvernement en les rapprochant de façon improbable dans le vocale UMPS. Ce qui ouvrait une troisième voie. Et ce qui avait été bien jouer !

Mais pour l’opposition, quelle galère ! Ce nom, Les Républicains, ce ne sera pas facile à employer surtout si l’on veut se prendre à fustiger Les Républicains. Mais lesquels ? Les siens, ceux de la droite, les indépendants ? Car finalement c’est plutôt bien jouer là aussi de la part des gars de l’UMP d’avoir choisi ce vocable là.

Ah l’Amérique ! Les États-Unis de la liberté et des libéraux ! Ce sera toujours l’appel de l’Amérique, l’aimant pour la droite subjuguée. L’Amérique républicaine n’est à ne pas confondre s’il vous plait avec les « socialos communistes » de l’Amérique démocrate. Non, non, non ! Oh que non !

Les Vrais américains, les patriotes sont à droite et donc ils sont républicains. Ils manient le revolver et montent à cheval ce sont des cow-boys. Des vrais. Comme Nicolas Sarkozy en Camargue, qui faisait des tours sous les crépitements des objectifs des photographes. Alors que les démocrates sont dans le rapprochement, l’idéologie, et le mental. Bref le socialisant quoi ! Et ils ne s’intéressent qu’à la santé et au mariage entre homosexuels.

Tenez, prenez Hillary, Madame Clinton par exemple, eh bien la candidate à la primaire de son parti se présente d’ailleurs en bonne démocrate. Elle se met en avant sur les réseaux sociaux comme une femme, une grand-mère et une féministe. En fait tout ce que ne sont finalement pas Les Républicains.


Réagir

"Comme aux States", la droite aura Les Républicains pour remplacer l’UMP !

Publié le: 14 avril 2015
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: Editorial
Réforme Politique Droite LR
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS