| Retour à la Une
leglob-journal
La réorganisation départementale des classes STMG, « en dépit des élèves »
Stupeur et incompréhension ! 15 Juin 2018, alors que les conseils de classes sont bouclés, que les élèves de Seconde, calés dans leur orientation de première STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion), attendent l’ouverture des inscriptions définitives, voilà que le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN) (...)
« 9 ouvertures, 23 fermetures de classe » et une école en moins
Comment va se passer la rentrée scolaire en Mayenne ? Nul ne sait le dire à l’avance. Car c’est toujours le résultat d’une savante alchimie entre ce que l’administration se doit de donner au dernier moment et ce que reçoit l’Ecole au niveau du terrain, c’est-à-dire dans les villes et les villages. En tout cas, la carte scolaire 2018 dans le département (...)
Couverture en téléphonie mobile en Mayenne : vers du vrai mieux ?
Alors que Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires devait inaugurer [Devait, car il a en fait renoncé, NDLR] à Sainte-Suzanne-et-Chammes fin juillet un pylône multi-opérateurs de téléphonie mobile, du type de celui déjà installé à Bazougers, et qui permet à toute la commune d’accéder à Internet sur mobile, l’accès aux moyens de communication (...)
La Poste fait du "déménagement de territoire" en Mayenne - Par Michel Perrier
Depuis plusieurs mois, le collectif mayennais de Défense et de Développement des Services Publics* sensibilise, avec plus ou moins de réussite, les usagers à de prochaines et « sévères diminutions du service postal » dans le département. La Poste a ainsi imposé des réductions d’horaires d’ouverture de certains bureaux, voire des fermetures que le (...)
Le rôle des syndicats ? : « le rapport de force, pas d’accompagner »
A Laval, des rosalies, en tête du cortège, des manifestants, des militants, des habitués, des syndicalistes, des « travailleurs » de la fonction publique et un peu du privé ; et puis à la fin, une immense banderole revendiquant un « Soutien aux cheminots ». Ce fut cela le 1er mai 2018 à Laval, qui se voulait « unitaire et combatif » selon les mots (...)
En Mayenne, la convention ruralité refait surface - Par Stève Gaudin
Il enseigne en Mayenne depuis plus de six ans dans des écoles rurales du Sud du département. Stève Gaudin est professeur des écoles et connaît donc la situation dans les petites écoles en milieu rural qui pourraient être directement touchées par cette convention ruralité réactivée cette année par les services de l’Éducation nationale en Mayenne et que (...)
CFDT 53 : pourquoi « nous ne serons pas dans la rue le 1er mai »
SYNDICAT - Partout dans le monde, ce mardi 1er mai 2018, « travailleurs, salariés, retraités et privés d’emploi vont s’exprimer et se mobiliser pour faire entendre leurs revendications, leurs exigences pour le progrès social, pour vivre dignement. » écrivent, en Mayenne, dans un communiqué les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires. « Un 1er (...)
RSS Disparités
© leglob-journal 2018 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS