| Retour à la Une
leglob-journal
L’école publique de Blandouet-St-Jean, symbole vivant de la ruralité oubliée
« Une orange posée délicatement sur un plateau vert ! », c’est ainsi, et de façon très imagée et poétique, que l’architecte décrit ses choix pour résumer les partis-pris de la construction du nouvel équipement scolaire inauguré le samedi 21 Avril 2018, à Blandouet-Saint Jean, petite commune d’un peu plus de 640 habitants dans les Coëvrons. Blandouet (...)
Réfléchissons avant d’applaudir l’école maternelle obligatoire dès trois ans - Par Pascal Grandet
L’annonce surprise, mardi 27 mars, par le Président de la République d’une « instruction obligatoire » à partir de trois ans dès la rentrée 2019 devant les Assises de l’école maternelle réunies par Boris Cyrulnik - sans que les enseignants n’aient d’ailleurs été associés à sa préparation - n’est pas forcément une bonne nouvelle. C’est ce qu’estime et (...)
Carte scolaire : Larchamp, la mort programmée de son école publique
CARTE SCOLAIRE - C’est une réalité. L’école publique de Larchamp ferme. C’est une conséquence de la suppression de deux classes décidée par l’administration. Les parents de la petite vingtaine d’élèves n’ont pas montré trop de protestation. Lassitude, « cela fait dix ans qu’on en parle de cette fermeture, et bien voilà, c’est fait ! » dit cette mère de (...)
La Ville de Laval doit repenser l’accueil du matin avec les familles - Par la FCPE 53
La nouvelle réorganisation de l’accueil des élèves à Laval a décidément bien du mal à passer. Après Antoine Caplan du PS 53, c’est à présent à la FCPE 53, la Fédération des Conseils de Parents d’Élèves en Mayenne, de réagir à travers une Tribune. « Fin juillet explique-t-elle, un courrier de la mairie de Laval prévenait les familles qu’à compter de la rentrée de (...)
Pour l’AMF 53 : « il faut maintenir une offre scolaire de proximité, sans modèle unique »
Le président de l’AMF 53 Alain Dilis revient sur la Convention ruralité qu’il n’a pas signé. Consultés par mail par l’Association des Maires de France en Mayenne, ce sont finalement 80 élus mayennais sur les 180 possèdant une école de village qui ont décidé de ne pas autoriser Alain Dilis d’apposer son paraphe au bas de cette convention initiée par le (...)
Denis Waleckx et la convention ruralité non signée : « c’est la prime à l’inaction »
La convention ruralité ne se mettra pas en place en Mayenne. L’AMF53, l’association des maires de France dans le département a refusé de signer cette convention-cadre qui, selon le Directeur académique des services de l’Éducation nationale en Mayenne, « aurait permis d’éviter chaque année la Carte scolaire couperet ». Denis Waleckx s’explique sur (...)
En Mayenne, le sort de l’École fixé « en catimini » par une convention
Sur les rails, une « convention ruralité » qui file à grande vitesse, et pilotée par la DASEN 53, la Direction académique des services de l’Éducation nationale en Mayenne. « Une convention cadre pour la réussite des élèves et pour une évolution de l’offre scolaire dans le département de la Mayenne », c’est son intitulé. On en parle peu, mais il y a en fait (...)
RSS École
© leglob-journal 2018 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS