| Retour à la Une
leglob-journal
Notre-Dame-des-Landes abandonné : trois points de vue qui divergent
En Mayenne, des opposants qui gagnent, une sénatrice et un député qui perdent. Le collectif mayennais contre NDdL : « Une décision de bon sens » Réunis au Square de Boston à Laval, en fin d’après midi après l’annonce du Premier ministre pour fêter une « victoire », les membres du collectif estiment que c’est la persévérance ajoutée à la « résistance » qui (...)
Aprochim : « Suspension en 2013, fermeture demandée en 2017, c’est cohérent ! »
APROCHIM - Benoît Marichal et Eric de Roquefeuil reviennent sur l’épisode de l’explosion-incendie qui a secoué l’usine et la population de Grez-en-Bouère, le vendredi 13 octobre 2017. Créé en 2004 pour protester contre deux projets de carrières dans le secteur de la Forêt de Bellebranche, bien avant qu’Aprochim n’occupe le devant de la scène avec la (...)
Monsieur le Premier ministre, je vous fais une lettre...
Elle est signée Michel Angot, le président de Mayenne Communauté et maire de Mayenne. Et derrière lui, 33 élus. Mais il pourrait y avoir d’autres communautés signataires de ce genre de courrier. Et plus de maires encore. Toute la Communauté de communes du Mont des Avaloirs par exemple, présidée par le conseiller départemental et maire de (...)
50 % de nucléaire dans l’électricité française en 2025... c’était avant !
RÉACTION - L’annonce par le ministre de la Transition Écologique et Solidaire Nicolas Hulot de différer l’objectif de baisser la part du nucléaire à 50 % de l’électricité française en 2025 « une mauvaise nouvelle » pour Michel Lemosquet, le président du COEDRA Mén* qui estime que « cet objectif était important car il montrait le chemin et fixait de fait la (...)
Un ex-PDG d’Aprochim : « Des produits gazeux qui s’échappent, on ne peut pas les contrôler ! »
EXCLUSIF - Didier Routa* ne mâche plus ses mots. Sur leglob-journal, le PDG d’Aprochim de 1988 à 2004 explique ne pas avoir souhaité mettre en place l’extraction des PCB sous vide, ce procédé utilisé actuellement en Mayenne à Grez-en-Bouère par la filiale de Chimirec qui est depuis 2011 dans le premier cercle de la pollution constatée autour de l’usine (...)
Aujourd’hui les abeilles meurent de faim, demain cela sera-t-il notre tour ?
30 % de perte dans les ruchers chaque année, en moyenne, selon un syndicat professionnel d’apiculteurs. Quel éleveur peut s’en accommoder ? Aucun ! Il suffit de se rappeler la crise de la vache folle, des canards abattus en masse pour lutter contre la grippe aviaire pour savoir qu’exploitants et syndicats réagissent au point de contraindre les (...)
Aprochim : un nouvel incendie, son avenir, et une certaine transparence
Pas de bol ! Aprochim vient de présenter son programme de travaux, le 22 septembre en Préfecture de la Mayenne, d’un montant 550 000 euros démarré en septembre 2016 pour « lutter contre les émissions diffuses » de PCB dans l’environnement, et voilà qu’une explosion suivie d’un incendie de nuit à 3 heures du matin, le vendredi 13 Octobre 2017 vient (...)
RSS Environnement
© leglob-journal 2018 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS