| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Le collège Fernand Puech s’est invité au conseil municipal de Laval du 30 janvier 2017, sous la forme tout d’abord d’une discussion improvisée devant l’hôtel de ville, puis d’un texte de deux pages posé sur les tables des participants, les élus et la presse, puis enfin lors d’un long échange politique en début de séance publique. Verbatim.

- Par Thomas H.

Sur les parvis de l’hôtel de ville tout d’abord, un petit groupe compact écoute attentivement Béatrice Mottier, l’adjointe en charge de l’attractivité à la Ville avant que François Zocchetto ne vienne, lui même, échanger brièvement avec les parents. Intervention informelle et détendue.

L’élue tente de « convaincre » les représentants des parents d’élèves, les enseignants, les personnels et amis du collège menacé qui se posent des questions après la révélation de la note de la SNCF qui a fuité et qui a sérieusement jeté un froid. Elle s’efface ensuite quand le maire intervient et leur promet un rendez-vous dans son bureau, mais plus tard. On sent bien que la confiance du collectif des parents d’élèves est manifestement bien ébranlée et qu’il veulent des réponses nettes, ici

Des parents d'élèves, attentifs, du collectif Stop-Fermeture du collège Fernand Puech

Dans l’hôtel de ville, Fernand Puech, avec un gros cœur rouge comme symbole, est posé sagement sur les tables du conseil municipal qui va démarrer dans la salle d’apparat de la mairie. Deux pages signées par le collectif et présenté en quelques lignes par« Isabelle Beaudouin et Claude Gourvil, élus municipaux et parents d’élèves  ». Les deux élus y expliquent que « les membres du collectif (…) ont reçu une réponse négative de la part du maire de Laval à leur demande d’intervention. Vous trouverez , poursuivent les deux signataires, le texte tel qu’il aurait pu être lu ce soir par un représentant du collectif. Le collectif vous offre également un badge ajoutent-ils que vous pouvez porter en signe de soutien et d’attachement au collège (...) »

Plus loin dans ce plaidoyer émanant du collectif qui est écrit serré et lu par Claude Gourvil EELV le porte-voix pour l’occasion, on peut lire encore : « (…) Un à un, les services publics sont acculés, par les agences nationales, à mettre la clé sous la porte, y compris dans ce secteur de la ville, pourtant appelé à se développer, avec le pôle de la gare (...) » ici

Les deux signataires écrivent encore dans leur supplique un plus loin : « (…) Nous ne sommes pas les valets du Département, mais la composante la plus forte de celui-ci. N’oublions pas que l’agglomération lavalloise représente un tiers du département. C’est le moteur de celui-ci (…) Il n’est pas besoin d’attendre le résultat de l’étude de prospective démographique, ni l‘étude technique. Ce conseil municipal, comme celui d’Argentré et de la chapelle Anthenaise doit soutenir notre mouvement (…) nous souhaitons éviter que les errements, les silences, les complicités passivent fassent fuir les parents de ce collège (...) » Puis terminant, Claude Gourvil interpelle finalement François Zocchetto : «  Les enfants sont là, les moyens sont disponibles (…) Pour vous, le maintien du collège Fernand Puech, c’est oui ou c’est non ?  »

« L’intérêt des enfants. (…) »

Le sénateur-maire UDI de Laval appuie sur le bouton de son micro, le rouge s’allume, et il répond. « Je suis ce dossier de près. J’ai rencontré beaucoup de monde, mais je vous rappelle que je n’ai pas la compétence. Je ne peux qu’émettre des vœux. La compétence, vous le savez, est du coté de l’État et du Département. (…) la seule chose qui m’intéresse, c’est l’intérêt des enfants. (…) sur la base de critères objectifs. »

Puis s’adressant à l’élu EELV, (Jean-Christophe Boyer est absent) François Zocchetto poursuit : « si vous obtenez le déplacement du préfet de la Mayenne, ce sera un beau symbole... mais je n’ai pas pour l’instant enregistré d’enthousiasme de la part de ses services (...) »

Plus près encore de la requête qui lui a été adressée, le maintien ou non du collège, le maire ajoute : «  je ne suis pas entré pour l’instant dans un processus de fermeture du collège (…) » Pour l’élu, il faut attendre d’avoir des « éléments objectifs  » et il ne souhaite pas statuer sur des « intuitions ». « Pas question de s’opposer à tel ou tel.  » ajoute-t-il.

Véronique Baudry monte alors au créneau, rappelant qu’elle a siégé, elle, au conseil d’administration du collège Fernand Puech, quand elle était en responsabilité sous la précédente municipalité, en pointant Philippe Habault, adjoint au fiances et PDG de la SPLA, peu présent. Mais le premier magistrat de la Ville élude.

Interrogé alors sur les alternatives au collège concernant le rapatriement des activités de la SNCF, François Zocchetto rétorque en substance, qu’il ne donnera pas de « pistes » alternatives au gymnase du collège comme le demandent les élus. Il déclare au passage simplement avec un léger sourire : « Je voudrais savoir la position de l’Éducation nationale. » Il faut bien noter que depuis le début, le nouveau DASEN (Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale) Denis Walecks ne s’est pas franchement fait entendre officiellement sur le dossier Puech.

Et François Zocchetto d’ajouter, « (…) et puis ce qui me gène aussi, c’est que vous vous présentiez comme membres du collectif et élus municipaux, ne mélangeons pas les choses (…) évitons s’il vous plaît de tomber dans le conflit d’intérêt et ne faisons pas dans la politique politicienne.(...) « Dommage, on aurait pu voter un vœu ce soir » a déploré à l’adresse du maire l’élu communiste Aurélien Guillot à l’origine de la divulgation de la note SNCF dans la presse, « ce qui aurait pu rassurer les parents. »


Réagir

Fernand Puech s’invite par trois fois au conseil municipal de Laval

Publié le: 31 janvier 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Laval Politique Éducation Puech
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS