| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

a Mayenne est-elle une « terre d’équilibre sur les plans sociétal et économique » ? En tout cas, avec ses valeurs « rurales et chrétiennes, de loyauté et de travail », comme l’analyse des responsables de la CCI et du Medef, ce petit département coincé entre la grande région parisienne et la Bretagne toute proche aurait selon les décideurs tout pour « incarner une économie durable et surtout responsable. » Sauf que l’on est bien loin du plein emploi si souvent chanté par les politiques en Mayenne.

- Par Thomas H.

La Mayenne serait perçue et analysée comme un département « où l’on réussit à la fois sa vie familiale et sa vie professionnelle ». C’est le credo de responsables mayennais du Medef qu’on retrouve pour certains aussi dans les instances de la Chambre de Commerce et d’Industrie locale. Ils parlent d’ « ADN de la Mayenne ». Transmis et hérité par les généra- tions précédentes et qui serait appelé à perdurer.

Pourtant, plus difficile à réaliser et à concevoir, le «  vivre et travailler au pays », n’est plus réellement envisageable, à l’heure de la mondialisation déployée qui fait aller vite et loin, et entrer sur le territoire des marchandises concurrentes sans qu’il ne soit possible de tout contrôler. Contrecoup de cette ouverture au monde, la Mayenne en pâtit et souffre. Récession, et crise sont au rendez-vous, avec son lot de fermetures, de redressements judiciaires et de liquidations, et en bout de courses de suppressions d’emplois. La situation touche aussi les « entreprises patrimoniales » mayennaises.

Un difficile inventaire à la Prévert

Faut-il rappeler Flextronicx, entrée dans l’histoire locale, une entreprise multinationale louée et présentée par les hommes politiques mayennais du moment, il y a plus de 10 ans comme « sauveur » et qui finalement allait finir par se sauver ! Moulinex ses licenciements et ses salariés déplacés quotidiennement en autocar, Inergy Automotive qui a inventé une nouvelle façon de délocaliser des cadres à l’intérieur de l’hexagone, sans oublier MPO concurrencée et pourtant longtemps leader finalement contrainte à la reconversion. Évoquons aussi le déclin de la filière de la couture en Mayenne, avec de 1995 à 2005, l’équivalent de 4500 emplois détruits.

7,5% de la population active

C’est le taux de chômage en Mayenne. Comme en 2009. « Le chômage augmente [note l’Insee dans sa note de conjoncture trimestrielle de septembre 2013] à un rythme voisin dans tous les départements de la région [Pays de la Loire]. La Sarthe reste le départe- ment le plus touché, avec un taux légèrement supérieur à la moyenne française (10,6 %). Dans les autres départements, les taux de chômage sont inférieurs à celui national avec des taux de 7,5 % en Mayenne, 9,1 % en Vendée, 9,2 % en Loire-Atlantique et 10,0 % en Maine-et-Loire. Le chômage augmente fortement au deuxième trimestre 2013 dans les Pays de la Loire. Le taux régional reste inférieur à celui national (9,4 % contre 10,5 %) mais atteint des niveaux très élevés pour la région. Le taux de chômage est supérieur à ceux enregistrés lors de la crise de 2008. »

t ce sont les moins de 25 ans qui sont les plus touchés. Pas nouveaux ! Et ce sont ceux-là que la Mayenne a bien du mal à conserver. Autrement dit les jeunes, ceux qui rejoue l’ « exode rural » en quittant le département pour des « jours meilleurs ». Selon les statistiques, les jeunes qui pointent à Pôle Emploi en Mayenne ont augmenté de plus d’un quart en un an. A l’autre bout, il y a les plus de 50 ans, ceux dont on ne veut plus car ils sont trop chers, avec des salaires trop conséquents. Selon les statistiques, comme pour les jeunes, plus de 26% des demandeurs d’emplois sont des séniors.

Les politiques font profile bas tant, hélas, il savent qu’il est difficile d’avoir des leviers pour agir. Ils n’invoquent plus dans leurs discours ce « plein emploi qu’on nous envie », comme il y a plus d’une dizaine d’années. Il convient dorénavant de ne plus vraiment pavoiser et d’afficher une mine de circonstance. Car le cap des 10 000 demandeurs d’emplois a été franchi.


Réagir

Fini le plein emploi en Mayenne

Publié le: 24 novembre 2013
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Politique Travail Salariat Industries
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS