| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Avec l'aimable autorisation de Plantu (c) Le Monde, paru le 11 avril 2017Sondages en hausse, posture rassurante, le candidat de la France Insoumise a le vent en poupe. 100 000 « gens » comme il dit, Place de la Bastille à Paris pour une marche pour la VIe République, 70 000 à Marseille pour se présenter en candidat de la Paix, Jean-Luc Mélenchon si l’on en croit les sondages dépasse le candidat de la droite. Et rêve du second tour.

- Par leglob-journal

ntretien virtuel

Avec cette campagne électorale surprenante à bien des égards, la situation politique est inédite en France ; comme l’est aussi sur leglob-journal, cette Itv de Jean-Luc Mélenchon. Et pour cause, il s’agit d’un entretien virtuel, presque du jamais vu, une interview-fiction réalisée au pays de la Réalité augmentée.

leglob-journal : vous dépassez François Fillon, vous êtes en passe de réussir le tour de force de renverser la vapeur ?

Jean-Luc Mélenchon : Oui, mais c’est pas toujours facile croyez-moi de répondre à la demande, on voudrait me voir partout, mais c’est pas possible et « je suis raisonnablement fatigué », car et c’est normal je suis en campagne depuis Février 2016, mine de rien. «  C’est un très long parcours ! » Aussi j’ai décidé avec mon équipe de campagne d’être présent dans 6 villes à la fois. Oui, grâce à la technologie qui nous le permet. Vive l’hologramme, et le numérique !

- leglob-journal : vous avez choisi d’abandonner votre posture de 2012, vous vous êtes, comment-dire ? Assagi, c’est une stratégie ?

Oui, on peut dire ça comme ça ! Il faut bien se rendre compte de la réalité. « Je suis un tribun de gauche, et que nous ne mangeons pas d’enfants et que nous n’avons pas de couteau entre les dents !  » C’est la gauche, oui, le peuple, les gens, les vrais qui commencent à comprendre que notre programme est fait pour eux et qu’il y a de l’espoir. Les « gens » me suivent !

- leglob-journal : En revanche vous avez laissé sur le bord de la route l’autre candidat de gauche ? Vous l’avez comment-dites-vous : « dégagé » ?

Bon, je dois dire que Benoit Hamon, il y a plein de choses dans son programme qui nous rassemblent mais il y a aussi pas mal de trucs qui nous séparent aussi. Et puis pourquoi j’aurais retirer ma candidature, moi ? Et pas lui ? Si vous faites allusion aux mots que j’ai employé comme « corbillard », bon, mais c’est vrai, il y a plutôt "implosion" au PS... Je prends actes d’ailleurs que dans sa propre famille, il y a des tas de personnes qui lui ont flanqué un coup de poignard dans le dos. À commencer par l’ancien Premier ministre... Benoit a dit qu’il voterait pour moi si je suis au second tour...Respect !

- leglob-journal : vous prêchez la bonne parole à gauche toute, et vous déclarez à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique près d’un million d’euros, vous trouvez ça normal ?

Écoutez, je ne suis pas un « de ces suppôts du capitalisme (…) je suis assez nanti pour rassurer les petits-bourgeois et pas assez pour indigner mes voisins du kebab... » Alors ! Certains pensent qu’il faudrait être démuni totalement pour parler des problèmes et essayer d’améliorer le sort de ceux qui sont dans la souffrance ? Allons, soyons sérieux ! Pas de doute, vous êtes bien un journaliste !

- leglob-journal : Vous voilà reparti sur vos grands chevaux ! Nous pensions que vous aviez mis de l’eau dans votre vin...rouge ?

Oui, mais quand il faut rectifier, je rectifie...Bon, vous m’avez bien vu tacler madame Le Pen lors du dernier débat sur les crèches religieuses et la laïcité. Je dis ce que je dois dire. C’est elle qu’il faut « dégager ». Je dis les choses quand elle doivent être dites ! Je dit que je ferais la VIe République, qui n’est « pas juste un arrangement, mais bien une stratégie révolutionnaire !  » pour en finir avec cette « monarchie présidentielle  » que nous avons connu jusqu’à lors.

- leglob-journal : vous voulez faire allusion à ces dérives, et notamment la corruption ?

Oui, nous sommes « à l’époque du pognon généralisé  » (…) et de « la corruption qui petit à petit se généralise à un point que les gens ne se rendent même plus compte que ce n’est pas normal d’être parlementaire et d’être le dirigeant d’une société de conseil qui se fait payer par des grands groupes...  » Il faut en finir... « Je ferais le travail qui me reviens, au gens de faire le leur ! » et donc de voter pour moi !

- leglob-journal : « vous faites allusion à François Fillon ?

Bien-sur ! Quand je pense aussi à son grand mentor ! « Imagine-t-on le général de Gaulle mis en examen ?  »

- leglob-journal : Marseille lors du dernier meeting, 70 000 Personnes selon vous, et autour de vous. Que vous inspire ce rassemblement ?

« Je crois bien que ce meeting à Marseille est davantage qu’un événement de campagne électorale. Comme tout rassemblement populaire de cette ampleur, il donne à voir quelque chose du fond politique du pays lui-même. (…) cela en dit long sur les courants d’opinion qui labourent notre pays et dont je suis le porte-parole dans le sens le plus littéral du terme.  »

- leglob-journal : Le nouveau risque français titre Les Echos ou bien le Figaro  en Une parle du Chavez français, on sent bien que votre « percée » inquiète, non ?

Oui, c’est exact, car « désormais, on s’accorde à penser que je pourrais accéder au deuxième tour et que, dans cette hypothèse, je battrais très nettement madame Le Pen. Dès lors, beaucoup de nervosité s’est manifestée chez mes concurrents et chez plusieurs de ces commentateurs inamovibles (…) De nouveau on annonce avec ma victoire électorale l’arrivée de l’hiver nucléaire, des pluies de grenouilles, les chars de l’Armée Rouge et le débarquement des Vénézuéliens ! »

- leglob-journal : C’est le « dégagez-les tous ! » et l’inscription de votre « droit de révocation des élus dans la Constitution » qui effrayent ?

Oui ! c’est ça, sûrement. Ça doit être ça. Mais vous savez je vous l’ai dit, nous sommes « à l’époque du pognon généralisé  » et puis c’est assez normal puisque la campagne approche de son terme.

- leglob-journal : Ça vous rappelle la victoire de François Mitterrand ?

Ah oui, les mêmes avaient joué la stratégie de la peur, et on voyait un dessin de Plantu à la une du journal Le Monde où un parisien constatait au lendemain de la victoire de la gauche en regardant par sa fenêtre que la Tour Eiffel était toujours là !

- leglob-journal : Justement la Russie, pourquoi cette proximité ?

C’est ridicule, pourquoi vouloir me « repeindre en poutinien  » je vous le dit. Et puis « c’est une absurdité totale, nous devons nous entendre avec la Russie, comme partenaire  » la Russie avec qui il faudra compter.

- leglob-journal : La Russie voudrait voir l’UE affaiblie, comme vous ?

Non, je dis simplement «  l’Europe on la change ou la quitte ! », c’est tout. « Madame Merkel, si c’est elle qui est élue, va avoir la surprise de sa vie : pour la première fois, elle va voir un président de la République française qui va lui dire autre chose que "oui madame, où est-ce qu’on signe ?" » Vous savez, à quelques jours du premier tour je m’attend à tout comme à «  l’indépassable trilogie : Poutine, sortie de l’euro, Chavez. » Le tout bien-sûr pour me nuire, mais au fil du temps, j’ai appris. « Je fais avec. »

Lire aussi : En meeting à Rennes, Jean-Luc Mélenchon agrège

Attention : Cet « entretien » est totalement fictif. Il a été réalisé à partir de faits et de déclarations - elles sont entre guillemets comme il se doit - des extraits d’interviews qui sont bien réels, d’où son côté Réalité mais...augmentée.


Réagir

ITV Réalité augmentée avec Jean-Luc Mélenchon

Publié le: 12 avril 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Politique Gauche Présidentielles2017
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS