| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Par Gildas Charlès

En route pour une nouvelle présidence

Nouvelle année oblige, laissons libre cours à l’expression des optimismes béats. Bonne Année 2017 !

Dans le courant de ce mois, nous aurons à choisir le « bon » candidat de la Belle Alliance Populaire (BAP), celui ou celle qui aura la charge de représenter la gauche dite de gouvernement.

Dire que l’engouement pour la BAP atteint celui de la primaire de la droite est très exagéré. La campagne sera courte, cela devrait éviter à certains candidats de s’étendre trop sur le bilan Hollande. Le 29 janvier au soir, le candidat sera connu. Souhaitons que sa légitimité puisse reposer au moins sur une forte participation des électeurs…

Février, mars, avril vont s’écouler au rythme d’une campagne présidentielle qui s’annonce. Mais sera-t-elle intéressante ? Et ce mot convient-il ? car l’ambiance générale est à un « àquoibonisme » bien français. Il faut qu’à l’issue de ces primaires, une campagne d’idées s’engage réellement.

Le candidat de la droite et du centre, François Fillon, donné favori se trouve confronté à la réalité de la campagne, car il faut convaincre aussi au-delà de son camp, face à des concurrents qui ne lui laissent rien passer. Chez Les Républicains les déçus et plus particulièrement les orphelins du sarkosysme commencent à jouer une petite musique qui pourrait finir par être désagréable à l’unité affichée.

Campagne faisant, François Fillon devra expliquer, préciser, voire adoucir certaines de ses positions, pour revenir pourquoi pas vers ce séguinisme dont il fut disciple, et qui peut être une voie possible de rassemblement plus large ? Sera-t-il en tête à l’issue du 1er tour de la présidentielle ? Deuxième ? Face à Marine Le Pen - à qui semble promis de faire aussi bien que son père en 2002 ? ou Jean-Luc Mélenchon ou Emmanuel Macron ?

Imaginons que le candidat socialiste puisse n’être qu’en 3e ou 4e voir 5e position au soir du 23 avril laisse songeur sur l’état de la gauche après 5 années de pouvoir ; certains en sont même à penser qu’il pourrait se désister avant ce 1er tour !

Le 7 mai, selon toutes vraisemblances, le nouveau président de la République sera connu, les législatives pourront démarrer. Elles devraient marquer plus par leurs résultats les cinq ans à venir.

Si la droite emporte la présidentielle, elle devrait obtenir une majorité, qui pourrait être accompagnée par une présence de l’extrême-droite renforcée et une gauche très affaiblie. Cette majorité très à droite ne devra pas abuser de cette position, surtout si sa victoire est associée à un même front républicain qu’en 2002.

Si le centre-gauche l’emporte - je vous laisse deviner qui pourrait représenter ce courant - l’obtention d’une majorité à l’Assemblée est possible mais elle pourrait n’être que relative. Pire la majorité pourrait aller à la droite et nous aurions alors cinq années de cohabitation. Une nouvelle situation de blocage, où les réformes nécessaires ne pourraient se mettre en œuvre.

Il faut donc surtout que les Français profitent des semaines à venir pour réinvestir le champ politique, qu’ils reprennent sérieusement leur destin en mains en allant voter, le choix de la société à venir en dépend.


1 commentaire
  • Je vous fiche mon billet #8 15 janvier 22:11, par fultrix

    Il est fort probable que des électeurs à la sensibilité de droite ne viendront pas pour dire "non" à un candidat trop "gauchiste", vu qu’il n’y en a pas ... Le "gauchiste" est hors PS. Bien sûr, je caricature, un peu.

    Répondre

Réagir

Je vous fiche mon billet #8

Publié le: 15 janvier 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Actuel Politique Elections
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS