| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Sur la façade, la bâche apposée pendant les travaux pour un coût de 20 000 €Les bains-douches de Laval sont le dernier lieu à la mode et c’est tant mieux ! Il faut bien admettre que ce bâtiment est tout à fait remarquable, tant par son existence (1927) que son architecture style arts décoratifs et la richesse de sa décoration (vitrail art nouveau et mosaïques arts décoratifs d’Odorico. C’est un « véritable palais social de l’hygiène qu’a voulu le maire de Laval de l’époque Eugène Jamin, initiateur du chantier  » comme s’est plu à le présenter Xavier Villebrun, le conservateur actuel du patrimoine de la ville. C’est vrai qu’il s’agissait d’un acte audacieux, tant dans le domaine social qu’immobilier.

- par Marrie de Laval

Sans Vitrail et avec : l’avant-après réhabilitation

Pour pallier la faiblesse de sa capacité d’accueil (une jauge de 45 personnes) et parce qu’il est difficile d’accueillir, sur invitation ou sur réservation, tout à la fois des mécènes, des artistes et un public curieux d’admirer le résultat de cette rénovation, il a été décider de procéder à quatre inaugurations des lieux en l’espace de deux jours, les 8 et 9 Septembre derniers.

Couloir des douches

Ci-contre, la verrière : avant et après réhabilitation

Les bains-douches ont cessé toute activité en 2003, faute de client. Un signe rassurant, au-delà de la fin de l’exploitation commerciale puis de CSP (Concession de Service Public), celui de savoir que chaque foyer est enfin équipé d’un lieu pour la toilette et l’hygiène.

Deux dates clés

Xavier Villebrun a d’ailleurs souligné que, pour la ville, il a fallu attendre 1985 pour voir tous les logements équipés en sanitaires et salles d’eau et qu’en 1954, seuls 25 % des foyers disposaient d’une douche.

Portes d'accès aux cabines de bain

Photo : l’entrée des Bains-Douches : avant et après

Grâce à l’ouverture du prologue du festival du Chainon Manquant dans ce lieu où l’hygiène du corps devait également garantir celle de l’esprit, il a été possible pour quelques officiels et un public de curieux de s’extasier sur les travaux réalisés en une année, à marche forcée.

La municipalité a dû plusieurs fois reporter sa restitution au public. Le conseil municipal a en effet adopté le projet de réhabilitation en octobre 2014 et dès le mois de décembre, le journal officiel annonçait le classement du bâtiment dans le registre des monuments historiques.

Pour procéder au financement et lancer les travaux, une année fut nécessaire. Ce n’est donc qu’en octobre 2015 que le conseil municipal pu établir le financement pluriannuel des travaux (560 000 €) à laquelle fut ajouté la part du mécénat institutionnel (50 000 €), de la Fondation du Patrimoine (20 000 €) et de l’action de l’association des amis du patrimoine (10 000 €).

Ce n’est que le 6 septembre 2016 que débutèrent vraiment les travaux de réhabilitation, après la pose de la bâche illustrée sur la façade, pour un coût de 20 000 €. Ce qui n’est pas rien.

Pour garder le souvenir des lieux avant ces grands travaux, l’association Laval Image, associée à la mairie, avait organisé un concours photos en janvier et février 2015, un concours doté de récompenses.

Il s’agissait, ce samedi matin du 09 septembre, jour d’inauguration un an presque jour pour jour, d’ouvrir le Festival du chainon manquant. Les visiteurs, à la suite de l’intervention de Xavier Villebrun et du discours de Didier Pillon l’adjoint a la Culture de la Ville de Laval, ont entendu François Gabory, le président du Chainon Manquant puis Kevin Douvillez, le responsable artistique, présenter le Prologue et le Festival. Cette visite s’est achevée par la performance du guitariste Ouest qui a su enthousiasmer le public présent. Préfiguration peut-être de ce que vont devenir les Bains-Douches de Laval, un lieu où, maintenant que l’objectif hygiéniste n’est plus de mise, la culture va sans doute dominer.

(c) Photos leglob-journal


Réagir

L’Avant-Après des Bains-Douches, dernier lieu à la mode à Laval

Publié le: 18 septembre 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Actuel Laval Arts
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
Toiture des bains-douches
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS