| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

En Mayenne, on sent poindre les inquiétudes des agents du service public de La Poste. Un syndicat fait remonter des informations. Le groupe La Poste les a conduit par le passé à des réformes qui n’ont pas été sans générer des grincements de dents, d’où une certaine méfiance née de l’expérience. Quant aux usagers, ils commencent aussi à se poser des questions. Alertés par les postiers eux-mêmes qui redoutent sur le territoire de la Mayenne ce qu’ils appellent une « présence encore moins forte du service au public de la Poste ».

- Par Thomas H.

La Poste transporte toujours moins de courrier, et avec ses très nombreuses holdings, elle cherche notamment son salut en livrant de plus en plus de paquets. Au point de devenir numéro deux européen du colis express. Pour le groupe public, le constat est aussi simple qu’effrayant : les facteurs, ceux qui délivrent votre courrier dans votre boite aux lettres, n’auront peut-être plus de tournées à faire dans quelques années. Car les échanges électroniques auront remplacé les lettres papiers et les cartes postales. Mais il restera toujours peut-être les courriers officiels en recommandé semble dire ceux qui pensent que le tout électronique ne durera pas.

Que se passe-t-il à La Poste en Mayenne ?

« On a rien de concret, mais des choses sont dans les tuyaux, explique la secrétaire départementale de la FAPT 53 (Fédération actions postales et télécoms-CGT), et tout est décidé au niveau du Mans. Comme tous les deux ans, la Poste subit des transformations qui vont avoir des répercussions tant au niveau de la population que de l’emploi en Mayenne.  » Ce serait la faute au schéma territorial national 2017-2020 qui «  imposerait des réorganisations constantes des services à la Poste et un "remoulinage" tous les deux ans  » commente la syndicaliste Michele Blot.

L'emblème du groupe La Poste

En Mayenne, ce n’est pas la première fois que des restrictions sont opérées ; on se souvient des grèves assez suivies dans les centres de tri postaux et des « recommandations » de la direction départementale en Mayenne, supprimée à présent, car tout est centralisé au Mans. Elles obligeaient les facteurs à des cadences qu’ils ne pouvaient ou ne voulaient tenir. Cette fois, il s’agirait d’opérer des « transformations de service  » selon le jargon du groupe La Poste. Arriver à faire par exemple comme à Azé près de Château-Gontier qui n’a plus de bureau de poste de plein exercice depuis un petit moment et qui dispose en échange d’un « relais poste ».

Dans ces endroits, des commerces de proximité généralement avec des plages horaires d’ouverture plus larges, « toutes les prestations de La Poste ne sont pas assurées et comparativement aux agents, note Michele Blot, les personnes qui s’en occupent, ceux qui sont en face de vous ne sont pas assermentées. C’est une régression ! » La ville de L’Huisserie, près de 4200 habitants, mais aussi Montsûrs seraient sur la liste, avec un bureau de poste qui serait touché par une « transformation de service ». Interrogée, la direction du groupe La Poste nous a fait cette réponse par mail par le biais d’une de ses attachées de presse : « aujourd’hui, la fermeture des bureaux de Poste de l’Huisserie et de Montsûrs n’est pas d’actualité. » Mais demain ?

«  Bazouges aussi va fermer, selon Michele Blot, et un commerçant de proximité prendra le relais  ». D’ailleurs, il serait question de « 4 à 5 emplois de supprimé sur le secteur de Château-Gontier, qui va jusqu’à Meslay-du-Maine ; et ce qui nous inquiète aussi, c’est l’absence de départ à la retraite de prévue, ce qui nous fait craindre qu’il y aura forcément de la souffrance parmi les agents concernés et ceux qui resteront à travailler. » Réponse du groupe La Poste par mail : « Concernant le secteur de Château-Gontier, il y a une réorganisation en cours. Il n’y a aucune suppression d’emploi. Concernant le secteur de Bazouges : une évolution de La Poste est possible en 2018 vers le maintien des services de proximité via un Point de services La Poste Relais. »

En Mai prochain, il devrait y avoir, ajoute la secrétaire départementale de la FAPT « une nouvelle organisation de travail sur Laval, dans les bureaux de Magenta, Théâtre et du Bourny ; des horaires en diminution.  » Mais là non plus « rien de concret, encore... ».

Ce qui est certain, c’est qu’il y aura en 2018, des élections professionnelles à La Poste. Ce sera l’occasion de mesurer les forces en présence. En Mayenne, la CGT est présente ainsi que Sud-PTT. La CFDT et FO sont bien implantés, eux, surtout au niveau régional.


Réagir

La Poste en Mayenne, vers de nouvelles « évolutions » en perspective

Publié le: 8 décembre 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Réforme Entreprises 53
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
Vous aimerez lire aussi sur leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2018 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS