| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

La pénurie de médecins n’est malheureusement plus à décrire en Mayenne ; tant elle est connue. Ce qui l’est moins moins, c’est le manque de spécialiste en nombre suffisant pour répondre à la demande de la population surtout quand elle est vieillissante, comme c’est le cas en Mayenne selon les projection de l’Insee. Ainsi, lorsqu’il est question qu’un simple « technicien professionnel de santé » s’installe dans une partie de ce département à caractère rural, il semble bon de le faire officiellement savoir. C’est le cas du Pôle santé de Villaines-la-Juhel qui vient de recruter un audioprothésiste, un auxiliaire de santé, sur ce secteur du Nord Mayenne qui en était dépourvu, et qui le fait savoir.

- Par Édouard L.

Avec tambours et trompettes ; l’élu aime donc en général mettre en avant le fruit de ses réalisations, surtout quand elles contribuent à mettre du plus en place et à valoriser son travail au service de l’intérêt général. Ici dans cet exemple, c’est Daniel Lenoir, le Président de la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs (CCMA), 17 400 habitants répartis sur 27 communes au total - il est Conseiller départemental et maire de Villaines-la-Juhel, mais paradoxalement le siège de la CCMA se situe à Pré-en-Pail. Demain, ce sera sans doute le tour du maire de l’Huisserie - à la recherche pour son compte de médecins généralistes que la municipalité veut salarier - qui devrait se coller à cet exercice de communication obligée.

« La Communauté de communes du Mont des Avaloirs s’apprête à accueillir, déclare officiellement la collectivité du Nord Mayenne, Maxime Barruet audioprothésiste, à Villaines-la-Juhel. Le spécialiste, installé jusqu’alors à Alençon, prendra ses fonctions, avec l’accord de l’Agence Régionale de Santé, dans l’un des cabinets du Pôle santé de Villaines-la-Juhel. » Remarquez au passage l’onction de l’institution ad’hoc qui délivre les autorisations en matière de gestion de la santé ce qui permet d’ouvrir le parapluie.

Le « technicien professionnel de santé », avec une formation en école de 3 ans après le baccalauréat, sera donc installé dans un espace tout neuf, le Pôle santé qui vient d’être mis en place par la collectivité, et qui dispose de quatre médecins et autant d’infirmières, mais aussi d’un kiné, d’un pédicure-podologue, et d’un laboratoire pharmaceutique ; le tout dans un même lieu.

Le Pôle-santé de Villaines-la-Juhel (Photo Ateliers d'architecture Gautier & Guilloux)

La ville d’Alençon, d’où vient l’audioprothésiste disposait de pas moins de quatre lieux voués à la spécialité audioprothésiste. Quatre centres d’accueil et de profit qui permettaient aux patients qui souffrent de problèmes auditifs d’être auscultés, et appareillés, quand le territoire de 27 communes, dont Villaines-la-Juhel, et Pré-en-Pail pour ne citer que les plus grosses villes n’en disposait d’aucun. Maxime Barruet, Diplômé d’État, travaillait dans l’un de ces centres, un cabinet regroupé sous la bannière du réseau baptisé simplement entendre.

Maxime Barruet est un « jeune technicien professionnel de santé » de 31 ans spécialisé en « audiophonologie de l’enfant, et [il] dispose d’un «  diplôme universitaire en implant cochléaire ». Un implant cochléaire, c’est en somme un implant électronique qui vise à fournir un certain niveau d’audition pour certaines personnes atteintes d’une surdité profonde ou sévère. S’il accueille les enfants dans sa clientèle, le spécialiste traite aussi les adultes, bien-sûr.

Avec une autre audioprothésiste, l’auxiliaire médical cogérait donc à Alençon une Sarl baptisée Aurissimo. On retrouve aussi le même Maxime Barruet du coté du Mans dans une société baptisée «  l’Oreillette du Mans , société à responsabilité limitée, active depuis moins d’un an, établie à Le Mans, et spécialisée dans le secteur d’activité du commerce de détail d’articles médicaux et orthopédiques en magasin.  ». Plus d’infos >

« Seul audioprothésiste à exercer sur le territoire de la Communauté de Communes du Mont des Avaloirs, Maxime Barruet apportera, continue Daniel Lenoir le président de la CCMA, un nouveau service à la population et proposera le matériel adapté à la patientèle. Cette nouvelle fonction viendra compléter la diversité des professionnels de santé installés au Pôle santé de Villaines-la-Juhel.  » Remarquez là-aussi le terme de patientèle préférée à clientèle.

Au delà de ça, l’aménagement du territoire semble sortir gagnant. L’offre de soins s’étend donc et son accès par la même occasion pour la population aussi ; c’est incontestablement pour cette dernière un nouveau confort. De l’autre coté, pour l’audioprothésiste qui diversifie son champs d’intervention, il s’agit aussi et ce n’est pas négligeable, d’un nouveau marché à conquérir.

Lire aussi :

Grands maux, grands remèdes...mais la pilule passe mal !


Réagir

La nouvelle du recrutement d’un technicien de santé en milieu rural bien plus que de la simple com’

Publié le: 21 mars 2016
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Politique Travail Vie Santé
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS