| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Le président du Syndicat des Médecins Libéraux de la Mayenne appelle à voter Macron et à faire barrage au Front National. Luc Duquesnel estime que « l’ADN » du syndicat qu’il préside « est une médecine libérale et sociale », et invoque le serment d’Hippocrate pour lancer son appel à se mobiliser en vue du second tour de l’élection présidentielle contre Mme Le Pen. Luc Duquesnel est sur leglob-journal.

- Par le Dr Luc Duquesnel*

i lors des primaires de la droite comme de la gauche, et lors du premier tour des élections présidentielles, le programme santé de chacun des candidats a été décortiqué et analysé avec la plus grande attention, il en est tout autre pour le second tour de cette élection présidentielle.

Cette fois, ce ne sont plus les promesses faites à la médecine libérale qui occupent le premier plan mais bel et bien des enjeux qui touchent à l’essence même de notre métier, aux motivations qui nous y ont amené, à la déontologie de notre profession. Certains médecins pourraient regretter que la défense d’intérêts catégoriels ne soit plus au cœur de nos préoccupations.

Mais la plupart d’entre eux auront compris que l’essentiel est en jeu, c’est-à-dire notre éthique de médecin. Elle nous amène à ne pas refuser des soins à celui qui en a besoin, quelle que soit son origine ou sa situation.

Un des enjeux majeurs pour les médecins est de ne pas se trouver confronter demain au dilemme posé par une politique qui refuse l’accès aux soins à une partie de la population, de façon temporaire ou définitive, et une déontologie médicale consacrée par le serment d’Hippocrate que nous avons prêté avant de débuter notre exercice.

« (...) Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J’interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l’humanité (...) »

L’argument avancé par le FN, réaliser des économies en supprimant l’aide médicale d’État (l’AME), est purement démagogique puisque ce parti propose de continuer la prise en charge pour les affections graves de la population bénéficiant aujourd’hui de l’AME. Le FN refuse donc l’accès aux soins pour des pathologies courantes et peu couteuses, mais prendra en charge les hospitalisations liées à l’aggravation de ces pathologies pour un coût cent fois plus important !

L’ADN du Syndicat des Médecins Libéraux de la Mayenne est une médecine libérale et sociale. J’appelle donc l’ensemble des médecins libéraux de la Mayenne à faire barrage au FN et à voter pour le candidat Emmanuel Macron.

* Le Dr Luc Duquesnel est Président du Syndicat des Médecins Libéraux de la Mayenne. Les médecins libéraux sont au nombre de 226 en Mayenne.


Réagir

Luc Duquesnel appelle « l’ensemble des médecins libéraux de la Mayenne à faire barrage au FN »

Publié le: 4 mai 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Politique Santé Front national Présidentielles2017
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS