| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

#Arts & #Actu n°9 - Quoi de neuf justement ? La République utilisée, la République instrumentalisée et la République redéfinie et puis surtout depuis l’effacement de l’UMP : Les républicains. Et donc avec de l’ancien, Le bateleur entre en scène !. Le titre de notre contributrice Valérie R. fait le parallèle avec l’œuvre de Jérôme Bosh qui décrit des pratiques utilisées de tous temps.

A mi-mandat les tréteaux de la politique sont dressés et l’objectif c’est bien-sûr de se concentrer sur l’essentiel. Il faut suivre la pièce, le jeu de l’acteur, celui de l’orateur. Et les électeurs médusés s’attroupent, goûtent les paroles et parfois sifflent ceux qui osent braver le leadership de celui qui est appelé à gesticuler sur le haut du pavé.

Cela se passait déjà comme cela au Moyen-Age, quand, au coin de la rue, la foule s’amassait pour écouter et acquiescer au saltimbanque, le beau-parleur qui connaissait la musique et l’art de la jonglerie, pour retomber sur ses pattes.

Aujourd’hui les estrades sont gigantesques, les promesses aussi, les contre-pouvoirs éteints. Il s’agit simplement de retourner au Château, en passant par la basse-cour, le peuple d’en bas en lui faisant de grands sourires.

Tant pis si l’on se crotte au passage les bottillons, l’essentiel c’est d’y être droit dedans. Et puis estimait Michel de Montaigne « Personne n’est exempt de dire des fadaises, le malheur est de les dire curieusement ».

#leglob-journal

Le bateleur entre en scène ! - Par Valérie R. de Passeur d’Arts

Le bateleur (le magicien, l’escamoteur) est arrivé dans la ville. Il a installé une grande planche de bois sur des tréteaux pour exécuter ses tours de passe-passe. Les badauds, fascinés, s’attroupent devant lui.

Ce jeu de prestidigitation est bien connu : il s’agit de déposer, de façon ostensible, de petits objets sous les godets, puis de les déplacer en ayant demandé à l’assistance de parier sur leur localisation. L’astuce du prestidigitateur consiste, bien sûr, à réaliser ses manipulations en toute discrétion. Et, à ce jeu, notre homme a l’air d’être habile ! Si habile que l’accessoire qu’il tient dans sa main gauche montre qu’il est déjà en train de préparer d’autres tours dont il a le secret.

A sa ceinture, il porte une chouette en cage. Oiseau de nuit, symbole de la rouerie maléfique, elle exploite à son profit l’aveuglement des autres… Nous voila prévenu ! A ses pieds, un chien de cirque, affublé en fou ...du roi, attend également d’entrer en piste.

L’homme qui s’est laissé prendre à parier fixe les doigts du magicien, éberlué. La bouche béante, il en crache des grenouilles, symbole de la crédulité (on dirait aujourd’hui qu’il « avale des couleuvres »).

Absorbé par le jeu, il ne s’aperçoit pas qu’un complice du magicien lui dérobe tranquillement sa bourse, sous le regard amusé d’un enfant qui a perçu le stratagème. Notre nigaud est donc doublement trompé. Parce qu’à l’évidence, ce petit spectacle au grand jour n’est qu’un prétexte, un divertissement de façade, les motivations de notre escamoteur sont ailleurs et s’activent en coulisse…

Dans l’assistance peu de personnes paraissent se rendre compte de la manipulation, ou ne veulent pas l’être ! Certes, le compagnon de la jeune femme semble lui dévoiler le fin mot de l’histoire, mais son petit sourire de sous-entendu et ses yeux au ciel montrent que, loin d’être scandalisée, elle reconnaît en l’escroquerie le train du monde.

Un peu plus loin, l’homme au chapeau de fourrure marron ferme les yeux et se laisse guider en aveugle par le personnage rond et jovial qui semble, lui, s’amuser de la situation.

D’un côté la cupidité, de l’autre la malice sous les yeux de la complaisance. Le tableau de Jérôme Bosch, L’Escamoteur, fut également nommé Le Tricheur, Le Jongleur ou Le Charlatan !


Réagir

Le bateleur entre en scène !

Publié le: 31 mai 2015
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-cultures/idées
Politique Droite LR Elections
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS