| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

On savait le maire de Laval, sénateur et avocat d’affaires, mais on ne savait pas quel était l’état de sa “rémunération” dans le cabinet d’avocats Zocchetto-Richefou. Cabinet où François Zocchetto déclare détenir 46% des parts de la société aux cotés de l’ancien maire de Changé devenu Président du Conseil Général de la Mayenne. Grâce à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique qui demande chaque année aux parlementaires de déclarer leurs émoluments et leurs états de service, on y voit un peu plus clair sur ceux qui font les lois et les votent.

- Par Thomas H.

François Zocchetto, l’avocat d’affaires qui prône « la transparence pour les comptes publics lavallois » talonne l’avocat pénaliste Gilbert Collard et se trouve derrière Jean-François Copé l’ex-président de l’UMP. Ce qui les caractérise tous les 3, c’est qu’ils sont dans les dix premiers parlementaires qui gagnent le plus dans le privé. Arrive en tête toute catégorie dans ce « classement » instructif, le sénateur PRG du Tarn et Garonne Jean-Michel Ballet qui préside un groupe de presse et qui a déclaré plus de 680 000 euros par an à la Haute autorité de contrôle.

François Zocchetto, lui, plus « modestement » a perçu en tant qu’avocat en 2013 la somme de 188 583 euros qu’il a déclaré à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Le Mayennais arrive donc en septième position des parlementaires les mieux rémunérés dans le privé. Une très belle place.

Avocat, « deuxième métier » ou bien disent certains « première occupation », c’est selon. N’oublions pas qu’il est aussi maire de Laval, dans la lignée de ses illustres prédécesseurs, sénateur comme lui, Victor Boissel, Eugène Jamin, ou bien Francis Le Basser et qu’il préside l’agglomération des villes autour de Laval. Un puissant levier politique.

Le Maire de Laval qui préside donc la Communauté des communes regroupées autour de Laval, appelée Laval-agglomération est sénateur UDI, et à ce titre il perçoit une rémunération comme chaque parlementaire. Il a déclaré 45 557 euros en 2013. Des indemnités censées lui apporter l’indépendance nécessaire à la mission de législateur et "faire fi des lobbies" de tout poil.

François Zocchetto gagne donc plus dans le privé comme avocat que ce qu’il perçoit comme sénateur. On comprend mieux pourquoi, une fois élu maire, il a abandonné son traitement communal.

Le législateur estime ( Loi du 11 Octobre 2013) que « constitue un conflit d’intérêt toute situation d’interférence entre un intérêt public et des intérêts publics ou privés qui est de nature à influencer ou à paraitre influencer l’exercice indépendant, impartial et objectif d’une fonction. »

Alors, sans remettre en cause les motivations et le sacerdoce que représentent la fonction de parlementaire, on peut tout de même s’interroger sur l’état de l’indépendance qui prévaut lorsque pour tout avocat, il est aisé de graviter dans le milieu économique et entrepreneurial. D’autant plus que les élus de la République, ceux qui font la représentation nationale sont amenés, dans leur fonction, à écrire et voter, en principe et selon la Constitution, des lois pour tous.

Lire aussi :

Communauté d’interêts


Réagir

Le maire de Laval, dans le Top-ten des parlementaires français les mieux rémunérés dans le privé

Publié le: 21 août 2014
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Laval Politique Droite
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2018 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS