Le non au front républicain du PCF53

Pour éclairer, leglob-journal publie l’intégralité de la prise de position du PCF en Mayenne en vue du second tour du 7 mai prochain. Un texte qui a été envoyé à toute la presse départementale et qui est significatif d’un certain état d’esprit dans cet entre-deux-tours de l’élection présidentielle. Une élection qui rappelons-le a vu l’émergence au second tour de candidats qui ne sont pas issus des deux partis politiques conventionnels dit de gouvernement. Avec cette publication in extenso, ce qui va dans le sens de liberté d’expression, chacun pourra mieux appréhender cette non-participation au front républicain et porter ensuite son propre jugement sur cette position du Parti Communiste Français en Mayenne – leglob-journal


Par le PCF 53


lettreguillemetnoir-2.jpgAvec 26 796 voix et 14,87% dans notre département (contre 15 136 voix et 8,3% en 2012), la candidature de Jean Luc Mélenchon que nous avons soutenu fait un score remarquable. L’active campagne menée par les communistes de la Mayenne a pesé pour obtenir ce bon résultat. Ce score est un espoir pour la suite. Il doit servir de point d’appui pour les luttes et la reconstruction d’une gauche qui s’attaque vraiment aux politiques libérales.

Malgré ce bon score, la situation est grave ; la gauche est éliminée du second tour et il ne reste que l’extrême droite populiste et xénophobe d’un coté et Emmanuel Macron de l’autre, candidat choisi par les milieux financiers pour amplifier les politiques libérales.

Dans ce contexte, nous refusons tout front républicain ou union sacrée car nous ne nous associons en rien à la politique pro-Medef de Macron. Nous avons combattu Macron quand il était ministre, nous le combattrons demain avec acharnement si il était élu. Néanmoins nous sommes très clair : Jamais les communistes ne laisseront Marine Le Pen et le FN s’emparer du pouvoir. Les communistes prennent leurs responsabilités, comme nous l’avons toujours fait et comme nous l’avons annoncé pendant la campagne.

Notre position tient en trois points qui sont indissociablement liés :

– Barrer la route au Front National le 7 mai en utilisant le seul bulletin qui reste malheureusement à notre disposition pour cela.

– Construire à l’assemblée l’opposition de gauche à Macron en faisant élire le plus de députés communistes et de gauche combative aux prochaines élections législatives. Construire une opposition d’idées et de projet forte contre les politiques pro-Medef de Macron, contre le projet xénophobe et de régression sociale du Front National.

– Construire l’opposition sociale dans les luttes contre Macron et sa politique en mobilisant dans la rue dès premier mai prochain.

Les communistes de la Mayenne poursuivent leur campagne activement autour de ces trois objectifs, nous ne faisons aucune pause.lettreguillemetnoir-2.jpg

Laisser un commentaire