| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

« Ensemble construisons, l’innovation sociale de demain  » ce sont les mots de sobriété qui accompagnent sur la première page du site internet d’Actual qui met en avant les 25 ans du groupe. Mais moi, je suis un invité convié à l’autre versant de cet anniversaire qu’on ne montre pas. Je fais partie des 650 happy few qui ont pu participer à la grande fête d’Actual, le spécialiste de l’intérim. Moins de sobriété certes et du faste sur la longueur, « un peu bling-bling  » disent gentiment quelques détracteurs, pourtant invités eux-aussi. Mais moi, je m’en fiche, l’espace d’un belle instant, j’ai savouré et cela fait du bien d’être considéré « comme une V.I.P. ».

- Par un invité

Quand j’arrive sur le site d’Échologia, après avoir garé ma voiture sur les parkings j’aurais pu marcher à pieds ; or je suis tout de suite entré dans un autre monde. Me voilà pris en charge pour parcourir les quelques cent cinquante mètres qui nous restent à faire par des véhicules de collections, de belles voitures anciennes. Me voilà conduit vers la grande salle de l’Orangerie située sur le site de Louverné où se déroule la méga fête. Voulue par Samuel Tual, cette grande fiesta s’est faite en l’honneur de ses salariés et de son papa qui fut le créateur de l’entreprise d’intérim mayennaise.

Une montgolfière avec le trèfle d’Actual flotte dans l’air à l’extérieur de la salle de réception de l’Orangerie, alors que de petites tables sont dressées. Ce qui me frappe, c’est le décorum. Certains me disent en aparté qu’il est « un peu surdimensionné ». Je m’en fiche ! Peu m’importe en fait, je me laisse porté par l’esprit de cette grande fête qui a des allures dans mon imaginaire de celles de Versailles, où le beau rivalise avec la démesure. Et puis je suis fier, nous sommes en Mayenne.

Le personnel qui s’active pour que les convives d’Actual soient comme des coqs en pâtes m’offre une flûte de champagne en arrivant. Signe de bienvenu. Au fond du verre avec les bulles qui montent doucement, je remarque un petit objet transparent ; je suis dubitatif. Renseignement pris, il s’agit d’un petit diamant donné à chaque invité à son arrivée avec une petite poche pour le ranger une fois le verre terminé. L’intention fait figure de tombola nouvelle génération ; et convenez-en il s’agit d’un loto bien adaptée à la circonstance.

On m’explique que chacun dispose d’une petite pierre dans son verre, mais on rajoute aussitôt que 3 seulement sont de vrais diamants et qu’ils seront expertisés sur place par un spécialiste pour savoir qui les a gagné ; les autres bien-sûr sont factices. Je mesure tout l’esprit de cette magnifique fête qui marquera à n’en point douté les esprits.

Le gâteau arrive et s’impose dans le concert des surprises réservées aux invités. Il est au cœur de la fête dans un jaillissement de feux d’artifice. Il est à la taille de la soirée, agrémenté de fleurs roses et dispose de 8 étages. Il est surmonté du logo de l’entreprise, un trèfle à 4 feuilles. On peut lire « 25 ans Actual ». Le bel anniversaire.

Les lustres à pampilles, plaquettes, pendeloques en verroterie illuminent joliment la grande salle de l’Orangerie d’Échologia qui a été habillée pour la circonstance de tentures sombres. L’ambiance est de style, jusque dans les moindres détails, sur la tribune un fauteuil en velours rouge royal serti avec du bois doré. Les couleurs du Père Noël. La magie opère.

Il faut dire que Samuel Tual a bien fait les choses. Un convive me fait remarquer que le « buffet est de ouf’ ». Je trouve cette remarque, bien qu’actuelle assez inadaptée à la circonstance. Mais c’est vrai, il y a notamment des huîtres à volonté, on n’arrête pas d’en ouvrir ; et les coquillages sont accompagnées d’un vin blanc de toute saveur.

Les 650 personnes écoutent le discours de Samuel Tual à la tribune. Le PDG du groupe mayennais rend hommage à son père, le fondateur, et tient à dire notamment que cette fête est donnée aussi en l’honneur de ceux qui font la réputation et la qualité d’Actual, à savoir les salariés du groupe avec ses 190 agences d’intérim en France qui sont présents.

Il y a des gens de toutes sortes. Je croise le sénateur-maire de Laval, sa première adjointe, le président du département, entre autres. On ne s’ennuie pas, la soirée est rythmée, la fête bat son plein. Les mayennais Archimède sont là, mais aussi Earth, Wind and Fire, le groupe de musiciens mythique de Funk jazzy de Chicago. Il y a plein de musicos. Ça bouge, ça swing. Tout est « de ouf » pour reprendre la formule.

Le présentateur vedette de la première chaîne de télé Nikos Aliagas fait son show. «  Accessible, drôle et généreux  », commente une jeune femme : on se fait prendre en photo avec lui. Il fait aussi usage du sien ; shooter c’est aussi sa grande passion quand il a posé son micro et que les caméras sont éteintes.

Dehors, le feux d’artifice répand des couleurs et des gerbes de feux. Un bateau flotte sur le lac d’Échologia juste en contrebas de l’Orangerie, l’embarcation illuminée est bien visible. Le trèfle aussi : j’ai de la chance d’être là. La soirée est « magique, hypnotisante et pleine de surprises ». La vie est belle et la Mayenne aussi.

C’est ainsi que Actual a fêté son quart de siècle, ses 25 ans de réussites et de développement. Pleinement, sans compter. J’étais invité, je n’en reviens pas. En partant, un peu soûlé par tout ce mouvement festif, par toutes ses lumières, tout ces gens, je remets en place mon nœud-pap qu’un ami m’avait prêté par intérim, le temps d’une soirée. Et ce soir là, j’avais vraiment la tête de l’emploi.


Réagir

Les 25 ans d’Actual en Mayenne, soirée V.I.P. pour 650 happy-few

Publié le: 26 mai 2016
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Actuel Laval Travail Entreprises
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS