| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Les démons du passé se déchaînent même en Alaska. Alors qu’il s’apprête à réintégrer la police, Nimrod Russell a une mauvaise surprise. Une ex-petite amie, Judith Gibbons, refait surface dans sa vie et le supplie de retrouver son petit garçon, disparu sans laisser de trace.

Aurore de sang

d’Alexis Aubenque ( Robert Laffont)

- Critique par Molière M.

En cette fin d’été, les aurores boréales du siècle ont commencé à apparaître dans le ciel de White Forest amenant des dizaines de milliers de touristes. À deux jours du pic lumineux, des manifestants écolos s’agitent contre cette présence massive. La ville est sur les charbons ardents. C’est ce moment que choisit Judith Gibbons pour venir frapper à la porte de Nimrod Russell. Surprise !

Après leur séparation, la jeune femme a épousé Paul Gibson. Ils ont filé le parfait amour et ont eu un enfant, avant de divorcer. Judith révèle à Nimrod que Paul fait partie de la Secte de la Vérité première et qu’il s’y cache avec Adam, leur petit garçon. Elle le supplie de retrouver son fils. En position délicate, le policier hésite, partagé entre sa passion de l’intrigue, son attirance pour Judith et son amour pour Holly.

Dans le même temps, le corps d’un homme est retrouvé éventré à moitié dévoré par les animaux en pleine forêt, non loin du chalet d’un milliardaire. La lieutenante Tracy Bradshaw est chargée de l’enquête avec Nimrod. Elle va bientôt réaliser que l’enfer n’est pas qu’un mythe biblique...

« Nimrod sentit ses mains trembler et regarda les débris de verre. Il en ramassa un et s’entailla la paume. Pendant un court instant, la souffrance physique lui permit d’oublier les tourments de son âme… »

Un tourbillon toxique venu du passé

Le FBI débarque pour prêter main forte. Mais des soupçons surgissent : les agents ont-ils partie liée avec les événements ? On arrive à douter de tout un chacun, que ce soient les écolos babas cool, les illuminés de la secte ou les narcotrafiquants.

Aidés par Melvin, le génie de l’informatique, Nimrod et Tracy vont très vite se rendre compte qu’il ne s’agit pas d’un « simple  » meurtre. Un tourbillon toxique venu du passé fait irruption dans le présent pour tenter de le détruire.

Si tous les éléments s’installent tranquillement, l’intrigue va crescendo pour nous tourmenter, avec mille questions en tête, au fil des révélations. Un fois plongé dans ce livre, il est difficile de refaire surface. Secte, complot, mafia, drogue, kidnapping, assassinat, attentat, massacre… Le final est un feu d’artifice qui nous tient en haleine avec un épilogue on ne peut plus surprenant. Ce polar explosif et glaçant est parfait pour les amateurs d’émotions fortes.


Réagir

Littérature - Monique Molière a lu pour vous...

Publié le: 11 décembre 2016
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-cultures/idées
Littérature International Critique
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS