| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Comment se relancer et optimiser Recherche et Développement ? En surfant sur les nouvelles technos, certes. Et en s’appuyant aussi sur la mode du vintage.

- Par Thomas H.

C’est ce que fait MPO en Mayenne. Marier le disque vinyle et les technologies du smartphone. Applications, disques, pochettes et bacs, mais aussi pré-écoute, et réalité-augmentée sont les mots-clés. Reste que les commandes tardent à venir.

e pressage de CD et DVD, puis la reconversion vers le Blu Ray, qui a fait pschitt !, puis le photovoltaïque. leglob-journal écrivait en mai 2013 à propos de cette reconversion : « Pas si éloigné du Blu Ray se plaisait à dire récemment le PDG Loïc de Poix lors de la venue à Villaine-la-Juhel en Mayenne de la ministre de l’Environnement Delphine Batho. MPO a d’ailleurs créée une filiale dédiée à cette fabrication. Baptisée MPO energy ; elle a le soutien de l’Institut National de l’Énergie Solaire.  ». Sauf que là aussi, les débouchés ne sont pas franchement là. La Chine concurrence sérieusement à l’échelle-monde.

Alors, grâce à la recherche et au developpement, c’est innovation et création. Avec un nouveau concept mis sur le marché et présenté à Cannes au MIDEM (Marché international de l’édition musicale) en Juin dernier. Sur son site internet MPO écrivait : « L’alliance d’une start up Française primée à LAS VEGAS, Yes it is, avec l’un des premiers fabricants de disques vinyle au monde, MPO et d’un artiste Français de renommée internationale, Wax Tailor, ont permis le lancement du premier disque vinyle connecté au monde à l’occasion du Midem de Cannes 2017.  »

La communication MPO ajoutait : « Il suffit d’approcher son smartphone ou sa tablette du disque et la magie opère. La pré-écoute dans les bacs (en magasin) par simple contact, sans avoir à télécharger d’application, va révolutionner l’acte d’achat d’un album. Une fois le vinyle acheté, le fan accède à un contenu augmenté premium.

Vous écoutez votre musique à votre manière tout en parcourant l’univers de l’artiste sous forme de clips, WebTV, actualité exclusive, merchandising, liens directs vers ses réseaux sociaux… dont la clé d’entrée est le disque vinyle connecté. »

Marier donc la mode actuelle du disque 33 tours au téléphone connecté à internet. Mais est-ce que cela fonctionne ? La CFDT y croit. Son Délégué syndical à Villaine-la-Juhel, Mikael Loinard a vu le produit en séminaire en septembre dernier, et « ça fonctionne bien, dit-il, des tests probants ont été effectués avec plusieurs téléphones ; c’est un système dématérialisé et additif au disque vinyle. C’est le meilleur moyen d’avoir une écoute en magasin. »

« Cela fonctionne bien »

Sauf que pour l’heure, avoue Angélique Ferrera, en charge de la communication et du marketing à Paris, et représentant la Direction : «  il n’y a pas de commandes pour le moment...Beaucoup de sollicitations, en France, en Espagne, mais pour leur l’heure pas de commande, on est au démarrage... le produit n’est sorti qu’en Juin dernier... »

Une puce RFID implanté dans le disque 33 tours. Révolutionnaire ? C’est le système NFC (Near fil contact) qui est la base de ce « disque vinyle connecté » de chez MPO et qui fonctionne bien sous Androïd. Il n’est pas encore accessible sous Apple qui est leader sur le marché du smartphone, ce qui expliquerait selon MPO l’absence de clients. La marque à la Pomme qui attire « les deux tiers de la clientèle des smartphones » traîne les pieds et a toujours souhaité être maître des technologies qui entrent dans ses téléphones. Câbles non compatibles, fiches et connections spécifiques par exemple.

Le NFC, pourtant ce n’est pas nouveau. Il régit le paiement sans contact des cartes bancaires qui évite la composition des mots de passe ou bien, et ce sont, mis en place depuis plus longtemps, les badges sur les machines à café. Et cette technologie devrait se développer dans les années à venir.

« C’est vrai, ça nous bloque pour le moment, et c’est un frein à l’investissement, mais les promesses d’Apple sont là, et le NFC a fait son entrée dans le Iphone X qui vient d’être récemment lancé par la marque » développe Angélique Ferrera qui recadre : « Vous savez, ce marché potentiel du Vinyle connecté s’inscrit dans le cap stratégique de développement du Groupe MPO, mais il ne s’agit pas de dire qu’il y va de la survie de l’entreprise. Nous souhaitons offrir du global ».

La vie de MPO n’est dépend pas donc, nous voilà rassuré ; « le vinyle connecté entre dans l’intertainement , c’est à dire tout ce qui touche aux loisirs, mais nous avons aussi le secteur packaging chez MPO. Avec des prestations d’emballage-produit intégrées et personnalisées pour nos clients de la Beauté et du Luxe. Le but c’est d’offre des prestation 360...  »

Diversification. Sans doute. Ce serait pour « combler le manque d’attachement sentimental généré par la dématérialisation de la musique » que n’offre pas les plateformes de téléchargement que semble-t-il cette idée du « disque vinyle connecté » a été pensée par MPO qui ajoute « Nous avons besoin de pouvoir toucher et ressentir la musique de manière « phygitale » (physique et digitale) et d’offrir à ceux que l’on aime de la musique sous toutes ses formes. »


Réagir

MPO invente le 33 Tours connecté mais les commandes tardent à venir

Publié le: 5 octobre 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Actuel Entreprises 53
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS