Marche ou rêve!

lettrelnew-15.jpg

Le plein! La randonnée annuelle le 1er Mai a battu son plein. Pas le défilé syndical de 2010. A peine 600 à un millier de manifestants dans le centre de Laval contre en revanche près de 4000 marcheurs, selon les comptages locaux, sur les chemins creux pour le rendez-vous de la randonnée. Une Mayenne à contre-courant!


Par Thomas H.


Le «Brevet du Vicoin», à Montigné-le-Brillant est organisé depuis 14 ans maintenant chaque Premier mai. Pour parcourir à partir de 10 et jusqu’à à 50 km de rando’ à pied. Décidément, la Mayenne conserve ses habitudes! Marcher sur les chemins de randonnée. Certes, ce n’est pas un problème en soi, c’est même plutôt salutaire. Mais « randonner » un premier Mai, en oubliant la « valeur travail« , avouez que cela ne peut que «faire mal à l’ouvrier ! ».

C’est oublier que le 1er mai 1886, une grève à Chicago pour la journée de 8 heures a été réprimée dans le sang et a entraîné la création au fil des années de la Fête du Travail.
C’est gommer aussi que 5 ans plus tard, à Fourmies, dans le Nord de la France près de la frontière belge, la manifestation des ouvriers qui revendiquent la journée de 8 heures tourne au drame.

Manifestation du 29 janvier 2009, unitaire comme on peut le constater (photo à droite) sur la banderolle de tête de cortège !
Manifestation du 29 janvier 2009, unitaire comme on peut le constater (photo à droite) sur la banderolle de tête de cortège !

 

 

Devoir de mémoire – Les patrons menacent de licencier tous les grévistes et l’armée, appelée en renfort transforme donc ce conflit social en une véritable guerre inégale. 2 escadrons de soldats d’infanterie tirent sur les ouvriers. On dénombre neuf morts, dont 4 jeunes femmes et un enfant.

Enfin, c’est « zapper » qu’en 1947, le 1er mai devient de droit un jour férié chômé et payé pour tous les salariés sans conditions ; et que ce n’est que le 29 avril 1948 qu’est officialisée la dénomination « fête du Travail » pour le 1er mai.

La mémoire courte – Combien étaient-ils sur les chemins de randonnée de la Mayenne, au soleil du printemps en ce Premier mai qui se sont adonnés à cette marche bucolique, à penser à leurs aînés et à ne pas oublier qu’ils ont aussi été salariés ? Salarié du privé, fonctionnaire ou petit exploitant agricole ?

Mais c’est vrai que le monde agricole, majoritairement présent en Mayenne département rural par excellence, a toujours joué dans l’individualisme par la force des choses, sauf sur le tard à se regrouper sous un bannière syndicale et corporatiste.

Combien ont-il conscience qu’il peuvent bénéficier actuellement de ce pour quoi les
« anciens se sont battus » comme le dit simplement cette femme dans la rue et qui marche derrière des drapeaux syndicaux?

Avec l'aimable autorisation de Pessin
Avec l’aimable autorisation de Pessin

En Mayenne comme ailleurs! – D’une manière générale, cette tendance au désengagement n’est pas spécifique à ce département, même si ici « la solidarité et l’implication sociale ne sont pas légion, loin de là ! » fait remarquer justement ce retraité qui pense à la réforme « propulsée » sur le devant de la scène par le gouvernement.

Une réforme accompagnée et cogérée par les 2 principaux syndicats français. Des syndicats globalement désunis qui ne sont pas parvenus à transformer le rituel du 1er mai en une mobilisation de grande ampleur en France pour la défense des retraites justement et de l’emploi.

Retraite heureuse? – Pourtant dans le contexte actuel de crise, à la fois de conscience, du système économique majoritaire, c’était sans doute le moment de mobiliser à nouveau les foules. L’affluence aux défilés a été inférieure à celle de 2009 même si elle reste parmi les meilleures des dix dernières années en France. Pourquoi, comment, point d’interrogation! En Mayenne en 2009, il avait été comptabilisé localement aux alentours de 4000 manifestants dans les rues de Laval. Plus de 6 fois moins en 2010 !

En Mayenne et sur un an depuis Février 2009, un millier de chômeurs de plus sont inscrits à la recherche d’un emploi qu’ils espèrent durable!

Laisser un commentaire