| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Les premières victimes de Hitler de Timothy W. Ryback (Équateurs).

Quand un tigre ouvre la gueule pour manger, il sait déjà qu’il ne va pas faire de quartier. Il en fut de même pour le national-socialisme. Les premières victimes de Hitler arrive à point nommé pour le 70e anniversaire de l’ouverture du Procès de Nuremberg.

- Par Molière M.

Ce livre explore la petite histoire qui vient en amont de la grande, celle qui va faire des ravages inouïs en Europe et marquer les esprits à jamais. Les prémices de l’holocauste, balayées d’un revers négligeant par les citoyens, sont explorées à la loupe.

Cela commence comme dans un mauvais polar. En 1933, dans les derniers mois de la République de Weimar, Joseph Hartinger, procureur de son état est saisi d’une affaire douteuse. Quatre hommes juifs ont été abattus au cours d’une tentative d’évasion dans le tout nouveau camp de concentration de Dachau, ouvert trois semaines plus tôt au Nord de Munich.

Dès son arrivée, Hartinger, qui a une certaine expérience des établissements disciplinaires, devine qu’il y a anguille sous roche. Les détenus en tenue de travail grise ont le crâne rasé et sont surveillés par des SS armés de fusil. Le camp est entouré de barbelés électrifiés. Sa rencontre avec le capitaine Wäckerle l’alerte. L’homme exsude la cruauté et l’arrogance. D’emblée, il suspecte une exécution.

Avec courage et ténacité Joseph Hartinger, en juriste averti, constitue un dossier accablant. Son supérieur prend peur et refuse de signer, préférant en référer à la chancellerie qui, bien entendu, étouffe l’affaire. Mais, en fermant les yeux sur ces assassinats, une voie royale est ouverte aux tueries plus ambitieuses.

Ce thriller juridique minutieux dénonce les rouages d’un système qui s’installe avec des complicités multiples et des lâchetés à tous niveaux. Nous assistons à la genèse du nazisme, à l’enfantement d’un monstre qui finira par trouver des échos complaisants chez les hommes ordinaires.

Timothy W. Ryback, historien et journaliste, redonne vigueur à un douloureux passé qui parfois, frôle l’insupportable, tant il est brutal dans sa vérité.

Voir le site de Molière M.


Réagir

Molière a lu pour vous...

Publié le: 12 septembre 2015
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-cultures/idées
Justice Histoire Littérature
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS