| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Guillaume Garot signe cette Tribune sur leglob-journal intitulée La solidarité à l’envers. Le député socialiste de la Mayenne avait prévenu lors de l’arrivée à l’Élysée d’Emmanuel Macron, que s’il le soutenait pour qu’il fasse avancer le pays, il ne s’exonèrerait pas pour autant de critiquer sa politique si le besoin s’en faisait sentir. Ce qu’il fait. Et le besoin est manifestement là, à nouveau aujourd’hui. En voilà, une nouvelle preuve.

- Par Guillaume Garot

Ce mercredi, le journal Libération publiait l’appel que j’ai signé avec plus de 100 parlementaires, demandant au Gouvernement de rendre public l’impact de ses mesures fiscales sur les Français les plus aisés.

Interrogé sur notre demande, le Ministre de l’Économie et des Finances a répondu que la mesure allait rendre « 400 millions d’euros aux 1 000 premiers contributeurs à l’ISF  », soit 400 000€ à chacun des 1000 Français les plus riches, sans contrepartie demandée pour financer l’économie réelle et l’investissement des entreprises.

Alors que l’Assemblée nationale débute l’examen des projets de lois budgétaires, qui prévoient notamment la baisse des APL pour les 6,2 millions de Français bénéficiaires, et la hausse de la CSG pour les retraites au-dessus de 1200€, le Gouvernement annonce donc un cadeau fiscal sans précédent aux plus fortunés d’entre les Français.

Financer un cadeau de 400 millions d’euros offerts aux plus riches, par la hausse de la CSG, et la baisse des APL, pour les Français les plus modestes, cela s’appelle la solidarité à l’envers.

Hélas, le Gouvernement reste insensible à la justice sociale et fiscale, pourtant nécessaire pour rassembler les Français et faire avancer notre pays. Et les mesures annoncées par ailleurs sur la revalorisation de l’Allocation Adulte Handicapé ou le minimum vieillesse, si elles vont dans le bon sens, ne compensent pas, loin s’en faut, l’orientation si nette au bénéfice des plus favorisés, avec la suppression de l’ISF et la diminution de la taxation du capital.

Car on ne peut à la fois serrer les budgets des collectivités locales et des services publics, revendiquer l’équilibre des comptes publics, demander des efforts à tous et en exonérer les plus aisés ! La France ne sera forte que si elle est juste. Les Français ont un sens aigu de l’égalité, exigence républicaine profondément ancrée dans notre culture nationale et notre conception du vivre-ensemble. Ne pas en tenir compte, c’est démoraliser les Français et attiser des colères qui demain pourraient nourrir un populisme dangereux.

« Le nouveau monde » n’est pas là

Et à tous ceux qui, par fatalité, pensent que nous devrions nous aligner sur les standards d’un monde où le capital irait s’investir là où il est le moins taxé, répondons que le capital s’investit là où il sera mieux rentabilisé, grâce à un haut niveau de formation des salariés, d’innovation, et de qualité des services publics nécessaires à la vie économique.

Le candidat Macron a été élu sur une promesse d’équilibre et de nouveauté : venu de la gauche, il avait réussi à convaincre sur un projet conjuguant justice et efficacité, protection et liberté, garanties sociales et ambition dans la mondialisation. Moins de 6 mois après son élection, le "nouveau monde" n’est pas au rendez-vous des attentes et la déception s’est installée.

Député, citoyen, je souhaite que mon pays avance et que la France réussisse. Mais je ne crois guère à la théorie du "ruissellement", qui voudrait que la bonne santé des plus riches se diffuse pour servir la situation de tous les autres. Et même dans un monde ouvert, je ne renonce pas à agir pour une société plus juste et plus humaine. C’est même le sens de mon engagement, pour améliorer la vie de tous, pas seulement de quelques-uns.


Réagir

Par Guillaume Garot - La solidarité à l’envers

Publié le: 19 octobre 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Disparités Politique Tribune Libre
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS