| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Dessin publié avec l'aimable autorisation de Plantu - Paru dans Le Monde du 07/10/2015 -© Plantu, 2015. Tous droits réservés

Le visible, et ce qui ne se voit pas. Les emplois qui seront supprimés chez Air France font partis de ce qui n’est pas visible. C’est devenu même de l’invisible.

Mais pris individuellement, chaque individu derrière chaque emploi va devoir subir un assaut de violence économique, qu’on le veuille ou non. Avec à la clé une déstabilisation sans précédent. Il s’agit de paquets de licenciements dans les entreprises, admissibles tant que nous ne sommes pas touché et que l’on a finit collectivement par admettre ces dernières décennies. Non sans incidences sur le choix des électeurs déboussolés.

En cause, la rareté des images sur les écrans de tous ce qui peut être imputé aux décideurs des plans sociaux. L’absence d’image par exemple de la désolation économique entrainée par les Plans de Sauvegarde de l’Emploi et de son lot de précarité. L’absence aussi de reconnaissance et d’empathie. Plus d’images et plus de paroles de chômeurs longue durée par exemple. Au nom du politiquement correct. Pas assez glamour ?

Cette fois, les images qui ne nous ont pas manquées, ce sont celles de ces deux hommes seuls mais pourtant entourés. Notamment de celui qui cherchant à s’extirper de la nasse dans laquelle son métier l’a enfermé, a été pris au piège de son travail qu’il aime sans doute bien faire, et dont il met peut-être un point d’honneur à exécuter correctement.

Pourtant ce membre de la Direction chargé (à juste titre !) des Ressources Humaines a été molesté et vilipendé, se retrouvant cravate autour du cou et chemise déchirée. Ces images, nous les avons vues en boucle. Des images pathétiques, et fortement médiatisées. Elles font partie du visible. Des images qui ont occulté fâcheusement l’envers de la médaille, la colère et la résignation des salariés, qui demeurent impliqués dans un monde du travail où plus grand chose ne semble réellement compter.

Devenus quantités négligeables, presque des laissés pour compte sur l’autel de la compétitivité et de l’économie triomphante, les salariés (ceux qui sont dans les paquets de licenciements), interpellent les décideurs. Ils nous disent que l’humain et l’aspect social compte aussi dans le travail et que le dialogue rompu équivaut à indifférence et mépris. Insoutenable, le mépris, comme le sont, faut-il le rappeler, toutes formes de violence.

#leglob-journal


Réagir

Parti pris - Air France supprime plusieurs milliers d’emplois : cela aurait pu ne pas se voir !

Publié le: 10 octobre 2015
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Presse Syndicats Travail Salariat
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Lisez leglob-journal - Nous contacter par mèl : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS