| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Petite traversée furtive de Moscou, la capitale de la Russie de Vladimir Poutine, avec ces quelques photos qu’Isabelle Beaudouin a prises récemment et sélectionnées pour leglob-journal. Isabelle, Isab’ sait indéniablement, vous allez le voir, capter à travers son objectif ces moments fugaces du quotidien ; ces moments précieux qui rendent la vie plus intense, et les scènes plus perceptibles ; ces instants où finalement le commun - ce qui resterait banal si on ne savait pas regarder - devient au contraire tout à fait particulier et singulier. Et c’est dans ces cas-là vraiment que la photographie devient un art !

- Par Isabelle Beaudouin

Les hommes de l’ombre

Moscou : tout est grand, les monuments, les rues, avec parfois 18 voies de circulation.

On a juste repoussé des bâtiments monumentaux de quelques mètres, pour que les avenues soient majestueuses et qu’elles puissent accueillir des défilés à époustoufler le monde. Ce sont souvent des hommes d’Asie centrale qui travaillent dans le bâtiment, Les Hommes de l’ombre.

Que des silhouettes

Nous sommes tous des silhouettes. Le métro parisien, new-yorkais et maintenant moscovite. Le métro est universel.

Pour les usagers, dans leur quotidien, c’est un lieu de passage. Tout est en mouvement sauf l’architecture de toute beauté.

hier ou aujourd’hui

Quand je suis arrivée à Moscou, je voulais retrouver mes leçons que j’avais apprises sur l’URSS, les images de mes livres d’école, mais que nenni.

Aujourd’hui Moscou capitale de la Russie vit au même rythme que nous. On y voit des jeunes artistes, des gens tatoués, des mendiants, des voitures de luxe à tous les coins de rues.

Ce personnage m’a juste fait croire un instant aux années que je recherchais.

Aquarium humain

Le métro de Moscou se vit comme la cathédrale de Basile-le-bienheureux ou le Kremlin. C’est un musée sous-terrain. Le métro servit d’abri anti-aérien pendant la Seconde guerre mondiale. Mais il fut aussi conçu comme un abri anti-atomique au cas où.

On descend donc très, très bas, les escalators sont vertigineux et on plonge dans une opulence de marbre.

Petit bâtiment pour camarade

À l’intérieur du Kremlin s’impose de force, et dès l’entrée, le Palais des congrès.

Bâti pour abriter la venue des camarades du Parti, et faire prédominer le politique sur le culturel en 1959. Palais de marbre blanc de l’Oural, aujourd’hui salle des spectacles.

Les textes et les photos sont d’Isabelle Beaudouin.


Réagir

Petite traversée furtive de Moscou, en cinq images - par Isabelle Beaudouin

Publié le: 21 juin 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-cultures/idées
Actuel Arts Photographie
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS