| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

La mayennaise Géraldine Bannier LREM-MoDem a passé ce vendredi 22 juin 2017 une première journée à l’Assemblée Nationale. Premiers pas pour la première femme élue députée en Mayenne qui devra siéger au Palais Bourbon pendant les cinq ans que va durer son mandat. Le récit de cette professeur de Lettres classique depuis la gare Montparnasse à Paris, après sa première vraie découverte de l’Assemblée Nationale.

- Par Géraldine Bannier

C’est d’abord l’impression décoiffante de pouvoir pénétrer dans un lieu difficilement accessible au commun des citoyens qui me frappe. L’Assemblée est là, avec son fronton, ses colonnes qui en imposent, et malgré les panneaux de travaux qui la ceinturent, on est ici face à l’Histoire, celle du pays, celle de notre démocratie, avec de grandes ombres partout, celles des grands parlementaires du passé… Victor Hugo, Simone Veil et tant d’autres.

Velours rouges

Après ce premier face à face (il y en a eu d’autres mais c’est bien la première fois que je l’observe, cette grande dame, en députée), je suis sagement les panneaux destinés à diriger les jeunes novices que nous sommes. J’ai déjà récupéré la fameuse malette, été maquillée et prise en photo pour l’élaboration du badge passe-partout. C’est une simple et rapide formalité mais l’essentiel m’attend : l’entrée dans l’hémicycle dont les velours rouges et les bancs surannés incitent immédiatement à l’humilité voire au recueillement.

Un membre des huissiers - presque en retraite, m’annonce t-il - prend plaisir à me détailler la place des différents protagonistes, le dispositif des boutons de vote, l’importance des écrans, le système de la sonnette qui rappellera bien vite les députés égarés dans l’hémicycle.

Fini la rentrée des classes

L’accueil des nouveaux députés se fait avec beaucoup de chaleur. On nous bichonne et j’ai même le droit de prendre place à la tribune, le temps d’une photo. De retour dans la salle des quatre colonnes, je découvre, avec les quelques journalistes présents, mon écharpe ainsi que l’imposante cocarde qui viendra se loger dans ma petite voiture. Je comprends aussi ce qui pesait si lourd : il s’agit de l’imposant règlement de l’Assemblée Nationale. De la lecture pour mon retour peut-être en train.

Voilà : la rentrée des classes est finie. L’après-midi sera pour moi, boulevard St Germain, un drôle de marathon entre différents bureaux pour régler la situation administrative nouvelle. Puis mon train qui m’attend. Vivement mes vrais débuts dans l’hémicycle. C’est pour mardi prochain !

Photo et texte sont de Géraldine Bannier


Réagir

Premiers pas à l’Assemblée Nationale pour la première femme élue députée en Mayenne

Publié le: 23 juin 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Politique Législatives2017 En Marche !
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Lisez leglob-journal - Nous contacter par mèl : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS