| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Est-ce la fin d’un cycle ? Force est de constater que six électeurs de la Primaire à gauche sur dix choisissent de tourner la page du quinquennat Hollande. Et dans une moindre mesure, ces mêmes électeurs font de même de même en ne choisissant pas Manuel Valls qui a incarné le Premier ministre de l’inflexion à droite de cette gauche de gouvernement.

- ParThomas H.

Le renoncement de François Hollande à se présenter pour briguer un second mandat avait été le marqueur de l’ouverture possible d’une gauche différente. Avec Hamon et Montebourg, c’est une nouvelle façon d’imaginer la politique souhaitée par une très grande majorité des Français qui émerge.

Il y a eu les sondeurs remis en cause, et les analyses qui ne permettent pas de dégager des certitudes. Cette fois, au soir du premier tour de la Primaire à Gauche, c’est un signal supplémentaire qui semble avoir été donné. Manuel Valls arrivé en seconde position, cela signifie que les électeurs n’ont pas trouvé en lui l’image d’un candidat suffisamment rassembleur.

L’ancien Premier ministre a voulu donner à la fois, d’une part à la tête du gouvernement et d’autre part dans la courte campagne qui vient de s’achever, un profil de l’homme providentiel fort de son expérience en matière de sécurité et de lutte contre les attentats. Cela a rassuré une partie des électeurs mais, n’a pas été prédominent.

Mais ce n’est pas tant ce qui lui a desservi. C’est plutôt et surtout la volonté parfois de « singer la droite » en incarnant un candidat libéral à gauche, en totale dissonance avec la volonté affirmée de la part des électeurs de la Primaire, et d’une grande majorité des Français, d’une plus grande approche sociale, de moins d’élitisme et de plus d’égalité. Programme de Benoit Hamon, faisant entendre une petite musique avec un « message clair, d’espoir et de renouveau (...) ».

Le livre n’est pas refermé pour autant

Les électeurs ont choisi de ne pas porter en tête un candidat qui a été Premier ministre. Expliquant implicitement que l’expérience dont il sait avec insistance se revendiquer n’était pas suffisante. Ils ont appuyé sur le bouton du changement, du renouveau, de la VIe République, de l’économie social et solidaire, du Revenu universelle, avec la nécessité d’oublier « les vieilles recettes du socialisme d’hier » comme le disait lui-même le candidat qui est arrivé en tête.

D’ailleurs à écouter les discours en parallèle de Benoit Hamon et de Manuel Valls, l’un était dans la nuance, l’ouverture, l’espérance de la réinvention d’une société nouvelle, quand le second se mettait en avant par le "je" et le régalien, l’autorité et l’expérience de gouvernement. Deux façons d’aborder la politique ; arrogante d’un coté et solidaire et humaine de l’autre.

Une page se tourne à Gauche avec cette primaire. Mais le livre n’en est pas pour autant refermé. Avec un choix cornélien à faire pour le peuple de gauche. Place à la remise en cause et à la réinvention du Parti Socialiste ou au maintien de la stabilité et du conformisme. "C’est la question dans ce monde d’aujourd’hui", aurait sans doute dit le talentueux Shakespeare.


1 commentaire
  • Primaire à Gauche : le duel de deux gauches claires 23 janvier 13:56, par marrie de Laval

    Plus intéressant, je connais des électeurs à la sensibilité "de gauche" s’être déplacés pour les primaires de droite "pour virer Sarko" (je cite) et s’être abstenus au premier tour des primaires de gauche "faute de candidat crédible" (je cite toujours) mais envisageant sérieusement de venir au 2d tour pour "virer Valls" à cause de la loi travail, de la déchéance de nationalité et de la rhétorique libérale pour avoir l’air "sérieux, réaliste au gouvernement etc, etc" ... ca promet lorsque nous serons dans le vif du sujet, à savoir en mai prochain ...

    Répondre

Réagir

Primaire : le duel de deux gauches claires

Publié le: 22 janvier 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Politique Gauche PS Elections
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS