| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Le sénateur-maire François Zocchetto tient promesse. Il avait dit, en tout cas, qu’au terme de son mandat de sénateur, il serait un maire à plein temps, ce qui suppose qu’il reconnait qu’il n’a pas toujours été 100 % sur Laval. François Zocchetto vient d’annoncer qu’il ne se représentait pas aux élections sénatoriales qui auront lieu en septembre. Mais qui pour lui succéder, alors ?

- Par Thomas H.

« C’est un non événement  » a commenté François Zocchetto qui souhaite en fait qu’on se contente de relater simplement son choix. Il n’empêche, cela ouvre officiellement la voie à toutes les interrogations sur son remplacement.

Le toujours sénateur-maire UDI de Laval a annoncé qu’il abandonnait la sénatoriale dans un communiqué sur Twitter juste avant la tenue vendredi 30 juin d’un conseil municipal extraordinaire pour désigner un 13e adjoint.

Élu par 35 voix pour et 9 blancs, Jacques Phelippot, directeur d’une école privée sur Changé, aura en charge la Famille et la Parentalité à la ville. Un treizième adjoint qui monte et qui propulse donc le deuxième, à savoir Xavier Dubourg en charge de l’Urbanisme et des Travaux comme Premier adjoint en remplacement de Samia Soultani-Vigneron démissionnaire. « Certes, je change de bureau mais ça va pas changer ma vie !  » lance ce dernier. Certainement, maintenant que le maire ne sera plus à cheval sur Paris et Laval, une présence intermittente ce que lui reprochait beaucoup de lavallois.

Au cours de ce conseil municipal extraordinaire, le communiste Aurélien Guillot questionne le maire de Laval sur la cohésion de la majorité municipale mise à mal avec les élections législatives qui a vu la présence de trois adjoints de la ville candidats, sur la même circonscription, celle de Guillaume Garot. « J’ai lu ce que déclare Samia Soultani-Vigneron, dans la presse locale, aussi je vous pose la question : êtes vous en mesure de travailler collectivement et sans problème dans la majorité municipale ? » Le maire se veut rassurant et répond sans trop s’attarder. Quand à Véronique Baudry dans l’opposition elle aussi, elle s’étonne du nombre important d’absents parmi les adjoints pour cette élection. « N’en déduisez absolument rien, lui lance François Zocchetto, les motifs d’absence sont personnels et réguliers ! »

François Zocchetto, sur Twitter, avait été très laconique dans l’après-midi : #sénatoriales 2017, je choisis #Laval avait-il écrit. Suivait un communiqué de presse. Il m’explique sa position après le conseil municipal : « je l’avais déjà annoncé en 2014 lors des élections municipales, ce n’est pas nouveau, et je tiens mes promesses. »

« Où, le plus utile ? »

François Zocchetto poursuit : « Je me suis souvent posé la question de savoir où j’étais le plus utile. Avec mon équipe au complet, je vais me consacrer aux grands chantiers que nous avons engagés et qui prendront du temps, c’est pourquoi je veux être présent et y consacrer toute mon énergie ».

S’il le fait, c’est sans doute que le président de Laval Agglomération a tout pesé. Cette collectivité qu’il préside, en plus de la ville préfecture de la Mayenne qu’est Laval, sera "boostée" certainement par le renfort issue de la fusion la communauté de communes du Pays de Loiron. Avec 120 000 habitants répartis sur 34 communes à terme, François Zocchetto aura donc du poids localement.

Dans un communiqué il écrit en somme s’être reposé sur l’écoute et les volontés locales en estimant que « les lavalloises et les lavallois ne veulent pas d’un maire qui passe d’un mandat à un autre au gré des opportunités politiques ou des intérêts de carrière. Je choisis Laval car je choisis l’action. ».

Choisir l’action, est-ce à dire de façon implicite que le Sénat serait plus dans l’inaction ? « Non, ce n’est pas du tout le cas, rétorque-t-il, surtout quand on est président de groupe ! ». François Zocchetto est président du groupe Union des Indépendants et des Démocrates (UDI) depuis 6 ans.

Certes, mais expliquer ensuite que les habitants de Laval ne veulent plus d’un « maire qui passe d’un mandat à un autre  », c’est presque omettre de dire que c’est la loi sur le non cumul des mandats qui oblige dès à présent à faire un choix pour ceux qui ont plusieurs casquettes politiques. La loi n’autorise plus d’avoir, et un mandat national et un mandat local. Choisir, c’est que devra faire aussi le président du conseil départemental Olivier Richefou qui est par ailleurs adjoint au maire de Changé.

Mais alors qui ?

Qui pour être le candidat de la majorité départementale à la sénatoriale en remplacement du maire de Laval ? Olivier Richefou justement ? François Zocchetto sourit quand j’avance ce nom qui circule pourtant. Est-ce parce que cela lui paraît incongru ou au contraire proche de la vérité ? Yannick Borde ? Le même explique qu’il est plutôt sur une voie professionnelle et d’autres élus pensent que justement son potentiel de « cumul professionnel » pourrait lui poser problème avec la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique.

Xavier Dubourg ? C’est vrai qu’il s’était positionné un temps mais ce n’est plus d’actualité commente le sénateur-maire de Laval : « nous en avions parlé ensemble, mais il va avoir, comme premier adjoint, déjà beaucoup de travail... » Xavier Dubourg à qui je pose la même question : qui pour être candidat de la majorité départementale ? rétorque qu’il faut attendre un peu. Et puis il ajoute « si l’intéressé était certain de sa candidature, il l’aurait déjà révélée ! ». Comprendre que la décision n’est pas tout a fait arrêtée.

Seule quasi certitude, à moins d’un coup de Trafalgar, pour l’autre poste de sénateur remis en jeu en Mayenne le 24 septembre prochain, Élisabeth Doisneau devrait sans nul doute se représenter. « Elle a fait du bon travail, adoube François Zocchetto, et le moment venu, ajoute-t-il, je la soutiendrai ! »


1 commentaire

Réagir

Qui, après l’été, pour succéder au sénateur François Zocchetto qui ne se représente pas ?

Publié le: 1er juillet 2017
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Politique Droite Elections
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS