| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

La prochaine randonnée estampillée Étincelle 53, ce sera le 25 mars, à Montflours ; elle sera organisée par l’UDAL de l’Huisserie, une rando intitulée Le ruisseau des merveilles. En attendant, le Samedi 17 février, Étincelle 53 - Etincelle, pour les intimes - a réuni ses adhérents comme tous les ans depuis 17 ans. Car « Étincelle, c’est une longue histoire. Ça a commencé entre collègues de travail à EDF-GDF, terme ancien qui désignait le producteur, distributeur d’énergie gaz et électricité ! » raconte Christine Simon. Pleins feux sur Étincelle.

Par Christine Simon

Étincelle 53, c’est l’histoire de l’union d’une association intitulée Iris Initiative et de l’entreprise EDF GDF Services qui s’engagent, en 1999, pour « changer le regard sur le handicap ». L’association nationale s’est ensuite dissoute en se déclinant au niveau départemental. Et la Mayenne a relevé le défi et a suivi le modèle des adhérents de l’association Étincelle de la Drôme-Ardèche, en développant l’activité de randonnées en joëlettes.

La Joëlette, c’est un peu la chaise à porteurs du roi, mais avec des roues en plus. Et le roi dans ce cas là, c’est celui ou celle qui est porteur de handicaps et qui ne se trouve pas à égalité avec les autres marcheurs. Alors, on l’aide un peu pour que cela marche.

Très vite, le réseau se construit : le Comité Départemental de Randonnée Pédestre (CDRP), avec Raymond Gasdon, passionné de marche à pied, propose des circuits d’une dizaine de kilomètres ; l’Entreprise prête un camion pour le transport des joëlettes, met un local à disposition pour les stocker, les collègues et amis prêtent main forte pour conduire ces fameuses chaises à porteur dans les chemins creux, pour le plus grand plaisir des résidents du Foyer Thérèse Vohl, des bleuets d’Hambers, ou d’Handas à Laval.

Les Joëlette en pleine action avec ses quatre « pilotes » et ses deux « voyageurs » - (c) Photo Étincelle 53

Alors des liens se créent, et des amitiés naissent. Anna, Élodie, Quentin, Mathilde...pour les plus jeunes ; Diana, Nicolas, Grégory...pour les plus âgés. Et depuis, ça continue ! Participation aux 10 kilomètres des Écluses avec les sapeurs pompiers de Laval ; manifestations sportives avec l’association Marathon Soleil, participation lors des festivals comme celui des Foins de la rue  avec l’association Quest’Handi ; agrandissement du parc de joëlettes grâce à différents soutiens, ceux par exemple de Marathon soleil, kiwanis, Les Bouchons d’Amour, Le Trail des Fous, la troupe de théâtre Le jeu pour le dire ...

Ainsi, les petits chemins boueux, et rocailleux de la Mayenne, ses prés, ses vaches, sa nature bucolique quoi, est devenue accessible aux personnes à mobilité réduite qui ne sont plus cantonnées au chemin de halage. Les clubs du Comité Départemental de la Randonnée Pédestre (CDRP ) invitent Étincelle à leur randonnée du dimanche. D’ailleurs, un bon nombre d’habitués, valides ou non, a découvert lors de ces sorties les charmes insoupçonnés du bocage mayennais ! Les chemins sont bien répertoriés, nettoyés, dégagés par les marcheurs du CDRP, ce qui en fait un véritable atout.

Dès le retour du printemps, les joëlettes réapparaîtront. Pilotes et voyageurs reprendront du service, s’oxygéneront à plein poumons, sortiront le sac à dos, les appareils photo, et peut être même les lunettes de soleil. Reconnaissable à son fanion - il a été fabriqué maison -, on peut dire qu’Étincelle fait aussi partie du paysage mayennais.

L’adhésion est de 7€. Elle vous permet de participer aux randonnées, soit en tant que « voyageur  » si vous êtes porteur de handicaps, soit en tant que « pilote » - il en faut quatre par joëlette pour se relayer - ; ou tout simplement en tant que randonneur. Mais l’essentiel dans tout ça, c’est que chacun fianalement y trouve du plaisir.

Plus ? : le site d’Étincelle 53


Réagir

Randonnée et mobilité réduite : avec Étincelle 53, ça marche !

Publié le: 25 février 2018
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-cultures/idées
Regard 53 Solidarité ChristineSimon
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2018 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS