| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Le directeur de la Banque de France en Mayenne : « C’est une commission qui soulage, quand on est assailli par les huissiers » résume Dominique Pailleret. Il vient de faire le bilan 2017 en chiffres, des statistiques issues de la commission de surendettement départementale qui se réunie régulièrement en Mayenne pour venir en aide à ceux qui sont étranglés par les dettes.

Par Thomas H.

Premier constat : « Le nombre de dossiers est en baisse de 3,3 % en Mayenne et ceux ayant trait aux crédits revolving - ces crédits qu’on obtient facilement - ont chuté de 20 % en Mayenne  » explique le directeur de la Banque de France à Laval. Et c’est tant mieux car ces crédits avec des taux de remboursement très élevés sont une vraie cause de surendettement. « Mais attention, pondère le directeur de la Banque de France, ce sont des pourcentages calculés sur de petits nombres de dossiers. »

En tout cas, comme au bas d’un bilan comptable, deux sortes de surendettement. Celui qu’on dit « actif » ; il existe et vit presque par impulsion ou addiction, - Dominique Pailleret raconte un dossier concernant une personne qui avait contracté jusqu’à 60 crédits au total - impressionnant. Actif et son contraire, le surendettement « passif » ; là, il survient souvent par manque de ressource parce que le seuil de pauvreté est atteint. Et qu’il faut vivre et que c’est tentant de souscrire. Quelquefois, simplement pour vivre.

Quand un RSA ne dispose que de 800 euros pour le mois et doit payer un loyer de 300, on se doute bien que ce n’est pas viable très longtemps. Le directeur égraine les chiffres qui sont arides ; on en oublierait presque que derrière, il y a des hommes et des femmes. « Les 2/3 des dossiers en Mayenne sont dus à du surendettement passif par manque de ressource  » précise le Directeur de la Banque de France. Précarité et pauvreté.

Baisse du nombre de dossiers. En 2017, on est tombé à 843 en Mayenne, ce qui représente 1300 personnes précise le Directeur. Mais tout le monde n’est pas éligible à cette commission, et «  l’action des travailleurs sociaux formés aux procédures est louable en amont et évite le passage devant la commission présidée par le Préfet  » souligne Dominique Pailleret.

Dans le département et c’est plutôt encourageant, « un dossier sur trois se termine par un effacement total des dettes  » ajoute-t-il. Mais il y a un revers. La «  contrepartie, c’est l’inscription au fichier des incidents aux crédits aux particuliers. »

Des jeunes de moins de 24 ans

Beaucoup de personnes seules, et des retraités. Quand on est à deux c’est plus facile et quand le divorce survient, c’est la même chose, souvent on tombe dans des difficultés financières. Pourtant les couples représentent 58 % des dossiers en Mayenne, ils sont moins nombreux de 9 % en France. Près de 4 % de jeunes de moins de 24 ans. « L’endettement global moyen est de 41 500 euros ; et sans l’immobilier, de 22 700. » Des sommes difficiles à éponger seul. Avec un salaire médiant en Mayenne très faible.

« Le dossier type : la personne est au chômage, avec une dette de 45 000 euros et est âgé de 34 à 45 ans » détaille Dominique Pailleret qui précise que « les agriculteurs et les professions libérales ne sont pas éligibles à la procédure de surendettement, ni les auto-entrepreneurs. » Pourquoi ? « parce que les dettes professionnelles ne rentrent pas dans les dossiers examinés par la commission. »

Dans les Pays de la Loire, par rapport aux autres régions de France, le phénomène de surendettement toucherait globalement moins : 318 pour 100 000 habitants. Avec un constat, ce serait dans les régions où le taux d’analphabétisme est le plus fort que le nombre de personnes en situation de suredettement serait le plus élevé. C’est hélas ce qu’on appelle une relation de cause à effet.


Réagir

Surendettement, heureusement, la commission est là

Publié le: 12 février 2018
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
53 Consommation
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
A lire également sur votre Journal en ligne
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2018 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS