| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Conseiller général UDI et Maire de Saint-Berthevin, Président Directeur Général de Procivis Immobilier Ouest, PDG du Crédit Immobilier de France, Vice-président en charge du développement économique à Laval-Agglomération, président de Laval-développement, Yannick Borde, 46 ans a fait son entrée dans la culture départementale par le biais de 3 structures importantes qu’il est amené à gérer. Yannick Borde est peut-être l’un des élus mayennais dont l’enchevêtrement entre ce qu’on pourrait appeler le civil et le politique est le plus flagrant. Ses mandats d’élus et ses responsabilités dans le monde de l’entreprenariat manifestement se superposent. Beaucoup pour un seul homme, non ?

- Par Thomas H.

La mission que lui a confiée Jean Arthuis le président du Conseil général de la Mayenne, c’est de faire plus sans réclamer pour autant de financements supplémentaires. « Repenser la politique culturelle ». Alors va-t-on vers une « action culturelle » qui ferait craindre un « formatage » avec une « prise de pouvoir sur les structures et des pertes d’autonomie » ? Poser ces questions pour certains acteurs de la culture en Mayenne, c’est déjà un peu y répondre.

La mairie de Saint-Berthevin, le fief de Yannick Borde. En 2008, il se fait réélir avec comme slogan " une dynamique au service de notre ville" - (c)leglob-journal.fr

L’arrivée aux manettes culturelles départementales de Yannick Borde coïncide avec le départ de Sicky Darbion après 40 ans passés au chevet des Nuits de la Mayenne en tant que directrice artistique de ce festival. Par temps de crise ou de morosité économique, « les arts sont une bouffée d’oxygène dit Yannick Borde dans une récente interview. Sans remettre en cause les contraintes budgétaires, il nous appartient, d’intéresser les publics moins consommateurs de culture, de les faire venir aux spectacles, […] en brisant les préjugés de culture sélective et élitiste. »

Avec une enveloppe budgétaire de 300 000 euros, les nuits de la Mayenne doivent « sortir de notre maladive modestie mayennaise » ajoute-t-il. Elargir ses horizons quoi !

Une route sinueuse et étroite avec un grand terre plein pour délimiter les 2 voies, le tout jalonné d'arbres fraîchement plantés, ce qui permet de rompre avec l'aspect village-rue - (c)leglob-journal.fr

De l’ambition, Yannick Borde n’en manque pas. Le maire de Saint-Berthevin et nouveau conseiller général UDI de la Mayenne est à présent président de l’association des Nuits de la Mayenne. Il a été désigné aussi président de l’ADDM (association départementale pour le développement de la danse et de la musique en Mayenne). Un budget de 600 000 euros, avec la moitié en subvention départementale.

Coté culture Yannick Borde dont les qualités de gestionnaire sont manifestement reconnues par ses amis qui sont du même bord politique que lui, est devenu membre du conseil d’administration de l’Ensemble instrumental de la Mayenne et vice-président. Fréquentation des concerts en baisse, situation financière dégradée, avec un déficit de 45 000 €, le maire de Saint-Berthevin qui arrive aux manettes est-il l’homme de la situation ? Celui qui va redresser l’orchestre ?

Quand on lui a posé la question concernant sa future gestion et comment il l’envisageait, il a répondu tout de go que « le regroupement des outils de la politique culturelle du département au sein d’une structure unique est quelque chose qu’il ne défendrai pas. » Il ne fait dit-il « que les gérer ». Ses réponses sont toujours « carrées », sans doute une façon de faire qu’il a appris à gérer à l’Essec - Business School, l’école de commerce qu’il a fréquenté après une maitrise de sciences éco.

Avec une fille musicienne, il s’intéresse de près aux musiques actuelles. Et son expérience professionnelle, à l’opposé de la culture peut-être un atout. La musique peut selon lui « faire le lien avec d’autres disciplines ». Il estime que « pour être efficace, il faut nous décloisonner. »

Le relookage, Yannick Borde sait faire. Témoin, le centre de sa ville qu’il a remanié, avec des actions principalement sur la voirie pour tenter de donner un aspect centre bourg à Saint-Berthevin qui faisait jusqu’à lors figure de village-rue. Et c’est plutôt réussi ! Quant au décloisonnement, Yannick Borde est à la tête dans la région de 7 établissements, le groupe Procivis Immobilier Ouest, dont 2 dans son département de prédilection la Mayenne. A suivre.


Trustman #2, le second volet de cet article à lire bientôt sur leglob-journal.fr


Réagir

Trustman #1

Publié le: 22 juin 2013
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Actuel Politique Droite Cultures
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS