| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Alors que sur les bords de Seine, les députés français continuaient l’examen des amendements au projet de Mariage pour tous, sur les bords de la Tamise, leurs homologues britanniques ont voté le projet de leur premier ministre, d’ouvrir le mariage aux couples de même sexe. A une écrasante majorité et en 6-4-2 !

- Par Thomas H.


Alors est-ce à dire que nous avons la droite la plus ringarde ? Affirmatif comme disent les militaires, si on se réfère en tout cas à nos voisins britanniques qui ont voté le mariage homo après seulement 6 heures de débat. Une proposition qui émanait pourtant du parti conservateur. Et oui !

Alors si la droite est embourbée dans un débat d’arrière garde, rétrograde et revanchard, la question qu’on peut se poser c’est où sont passées les femmes de la droite ?

Des femmes qui à l’instar de Michèle Barzach en 1983 ou de Simone Veil sept ans plus tard proposaient la délivrance de seringues gratuites pour les toxicomanes ? Pas de rapport pensez-vous ? Bien sûr que si ! Ces femmes de droite avaient du courage et savaient oublier leurs visions dogmatiques et idéologiques, ce que ne sait pas faire la Droite actuellement sur la question du mariage homo par exemple.

Suffisait-il à l’époque que ces propositions émanent de représentants autres que la gauche pour qu’elles soient acceptées par toute la famille politique ou presque ? Non, bien sûr que non ! Mais ces propositions de progrès incontestables à l’époque émanaient de la famille de droite.

Et apparemment, de l’eau à coulé sous les ponts.

Cela dit rien de surprenant franchement. Souvenons-nous de «  Mes valeurs » mises en avant dans un hebdo conservateur par le précédent président de la République alors candidat à sa réélection et qui caressait déjà l’électorat dit « Tradi », et les autres, hostile au préservatif, hostile à l’union libre, et à l’interruption de la grossesse jugée non conforme et antireligieux.

Alors, il ne faut pas s’étonner !

En tous cas, cette fois certes pas de Bible brandie dans l’hémicycle pendant un discours de plus de cinq heures comme le fit la très catho-tradi Christine Boutin pour le "débat" sur le Pacs. Mais tout de même, des amendements à foison et des remarques d’un autre temps, très borderline, ce qui ne permet pas de rehausser l’image de la famille de droite.

La France, étrangement coupée en deux dans ce débat, a donné un bien piètre image d’elle-même. Elle renvoie un double, une image qui ne correspond pas à l’original comme le départ médiatisé de Depardieu. Elle se regarde dans un miroir qui gondole comme dans celui d’un manège de fête foraine, mais pour le coup cela ne fait pas rire. Elle ne montre pas le cap d’une nation progressiste, bien au contraire. Et c’est dommage, et bien dommageable !


Réagir

Une droite ringarde ?

Publié le: 10 février 2013
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: Editorial
Politique Droite Edito
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2018 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS