Barbie and co

Refonder l’École : une chouette idée ! Et pas seulement pour l’enfant, mais pour l’avenir de notre société tout entière. D’ailleurs modifier les rythmes scolaires procèderait de la même intention. En revanche, si l’on jette un œil sur la liste des jeux présentés comme « éducatifs » et proposés, sous le couvert de l’Inspection d’Académie en Mayenne, par la Commission nationale des Espaces Ludiques en milieu scolaire aux maires pour qu’ils puissent combler le temps périscolaire, on reste perplexe.

Par Thomas H.


lettrelbig-12.jpg a liste comporte certes plusieurs dizaines de jeux et jouets pour occuper le temps libre des enfants. Avec une assez grande diversité d’objets ludiques. Mais à y regarder de plus prêt, on y voit proposé des jeux de société comme par exemple le Monopoly. Drôle de choix !

Peut-être est-ce pour exciter le capitalisme qui sommeille en chaque enfant et l’encourager à vénérer l’Argent ou bien alors, est-ce pour lui apprendre les règles et obligations en matière de commerce équitable ?

Elle sait déja mettre en avant ses atouts...
Elle sait déja mettre en avant ses atouts…

A coté de ce genre de jeux de groupe, il y a ceux que la Commission appelle les
« symboliques ». On entre alors dans le monde des « poupons, poupées-mannequins, accessoires, et jeux d’imitation ». Ils sont là, parait-il pour permettre aux enfants disent les pédopsychiatres de « se projeter » quand ils seront plus grands.

Imiter, et reproduire ! Des jeux qui véhiculent en tout cas une bien drôle de façon de libérer la Femme et l’Homme.

Car il s’agit ni plus moins des symboles justement que les féministes ont eu bien du mal à dénoncer. Pour se projeter et se grandir l’enfant « péri scolarisé » aura donc pour l’éduquer affaire à «Barbie mariée, Barbie Princesse Tiana», et Barbie victime en tout cas de la mode dans sa version « Fashionistas Mix et Styles ».

Message subliminal?

Mais pour prouver que nous sommes bien tout de même en 2013, il nous est proposé également une poupée Barbie bien ancrée dans le monde du travail. Là aussi une jeune fille bien longiligne avec de grandes jambes, svelte et blonde de surcroit, mais vétérinaire.

Le voilà, le moyen de se projeter en effet pour des petites filles en devenir. foin de la diversité. Si l’on saisi bien le message subliminal qui se trouverait derrière ces choix, la petite fille manipulatrice de ses poupées aura envie de soigner des animaux, de se marier, et rêvera de belles robes de princesse comme il se doit! Mais surtout elle sera blonde et avec une peau claire et lisse!

Ménagère de moins de 10 ans

Quand aux garçons, même principe. Ils auront affaire à Ken, le pendant de Barbie, son mini-kem en quelque sorte, son mec à elle. Pour que l’égalité existe, lui aussi sera une fashion victim.

Blonde, de grands yeux clairs, avec des cheveux lisses...
Blonde, de grands yeux clairs, avec des cheveux lisses…

Nous n’évoquerons pas la très célèbre « dinette », le « coffret repas », de jeux de rôle essentiels pour des enfants, pour qu’ils deviennent plus tard de fins consommateurs de plats préparés.

Ah oui j’oubliais ! Le « couffin petit modèle » sera également disponible dans ces espaces périscolaires, si les communes en font le choix, comme le préconise l’Education nationale et la Commission nationale des Espaces Ludiques en milieu scolaire! On avance…

Formatage

Alors effectivement, il est donc possible de faire abstraction du personnel nécessaire pour encadrer ces activités périscolaires mais dans ce cas et surtout dans les communes rurales, la réforme des rythmes scolaires dont l’application est envisagée pour certaines communes dès la rentrée 2013 parait bien illusoire. Et si nous sommes dans « l’occupation, et la garderie d’enfants » comme le dénonce beaucoup d’enseignants, nous ne serions alors peut-être plus dans le cadre d’un projet, réel et global, de refondation de l’École.


1 thought on “Barbie and co”

  1. Barbie and co
    Les communes adopteront les nouveaux rythmes scolaires dès 2013 pour certaines et 2014 pour les autres.Elles ont ces obligations vis à vis des écoles publiques mais aucune envers les écoles privées.

    Mais pourquoi les écoles privées n’ont elles pas l’obligation de mettre en place ce dispositif?

    La laïcité,c’est que les mêmes règles s’imposent à tous.
    L’école privée sous contrat largement financée par l’État et dont les enseignants sont salariés,doit se voir imposer les mêmes obligations que l’école publique.

Laisser un commentaire