| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne

Jean Arthuis « Personnalité de l’année 2013 » pour leglob-journal.fr. L’élu vit théoriquement ses derniers mois de Présidence du Conseil général. En 2013, il a fait le buzz, en accusant l’État de ne pas prendre ses responsabilités. Était visée la prise en charge des mineurs étrangers isolés. Une intervention au niveau nationale remarquée et médiatisée par toute la presse à l’été 2013. Il a donné l’impression de dire tout haut ce qu’un certain nombre d’élus pensent tout bas. Un positionnement qui lui a permis de s’ancrer et de se décentrer un peu plus à droite sur l’échiquier électoral en vue des prochaines échéances.

- Par Thomas H.


Les mineurs isolés, positionnement face à ces étrangers que la collectivité locale ne souhaite plus prendre en compte, et avant cela une déclaration d’intention. Celle d’être tête de liste sur le Grand-Ouest aux élections européennes de 2014. Jean Arthuis a donc été sur tous les fronts en cette année qui s’achève. Il a réussi à remettre sur le tapis le dossier des étrangers indésirables, a pris fait et cause contre ceux qui sur les grands chantiers du moment, comme la LGV, « prennent le travail des mayennais » et puis il s’est positionné pour être « européen ». Une année 2013 fertile donc, et logiquement, il est légitime qu’il soit désigné Personnalité leglob-journal.fr de l’année 2013 .

Jean Arthuis, professionnel de la politique a le pouvoir que lui confère un important mandat local, doublé d’un mandat national, celui de sénateur. Il possède aussi celui d’un bulletin départemental à son service pour faire sa publicité, distribué gratuitement et tiré à 155 000 exemplaires !

Pour mieux comprendre la politique menée, arrêtons-nous un instant sur un éditorial du Président du Conseil général de la Mayenne. Celui par exemple qui se trouve dans Horizon 53 (c’est le titre du bulletin départemental), un éditorial paru en octobre 2013. Le simple lecteur a l’impression que la commission permanente privilégie ce mois-ci, le patrimoine cultuel. La commission, qui se réunit environ une fois par mois, a pour mission de statuer sur les affaires courantes du département, en assurant la permanence de l’assemblée départementale, qui lui donne délégation, entre chaque réunion ou session. Ce n’est pas rien car elle délibère sur de nombreux dossiers. Ce mois-ci donc, elle intervenait sur celui des « personnes âgées, du commerce et de l’artisanat » ou bien le dossier de « l’environnement, ou du patrimoine ». Le lecteur aura l’impression que dans les villages le Patrimoine (c’est le nom de la rubrique) se résume aux églises.

En l’état, nous fait savoir Horizon 53, la Commission permanente a octroyé « 25 000 euros à la commune de Commer pour la restauration du clocher de l’église et la mise aux normes du parafoudre. 15 600 euros à Sainte-Suzanne pour la réfection de la toiture » et presqu’autant à « la commune de Ballée pour le ravalement de la façade » du monument cultuel qui trône sur la place du village.

Voila donc, comme le lecteur peut le lire, des « élus au service de la vie de la commune ». Sauf que dans la plupart des cas, ces lieux centraux dans les villages, dont beaucoup sont dépourvus de commerce, servent à célébrer des enterrements. Est-ce cela, « conforter le département dans ses missions de proximité » ? comme l’écrit l’ancien ministre.

L’éditorial de Jean Arthuis débute par ces mots : « Dans un contexte économique déprimé (…) ». Puis il fait ensuite de la pédagogie en mettant en avant ce à quoi sert le département qu’il dirige. Savoir et faire savoir. En 2015, on devra d’ailleurs dire avec la réforme « Conseil départemental ». Là, il rappelle toutes les prérogatives de sa collectivité issues des Lois de Décentralisation. Il cite pêle-mêle « les collèges, les routes, les pompiers, les établissements d’hébergement de personnes âgées, et le très haut débit » qui est actuellement déployé en Mayenne et qui se voit aider nous rappelle-t-on par l’État à hauteur de « 5,56 millions d’euros ».

Le Département, c’est donc un vaste champ de compétence pour l’élu qui avait regretté, passé un temps, que l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, l’APA, mise en place par Lionel Jospin coute si cher au département. Occultant les personnes âgées qui en Mayenne forme une grosse partie de son électorat ! Tout est géré écrit Jean Arthuis en « optimisant le bien fondé des interventions du Conseil général ». L’optimisation, une marotte, « faire mieux avec moins ». D’autres parlent quand ils font la même chose de « mutualisation ».

Il est un fait qu’en matière de collège par exemple (41 en Mayenne) la collectivité y a injecté cette année 29,2 millions d’euros, ce qui n’est pas rien. Et fini dorénavant les transports scolaires et le chauffage des classes (à sa charge) le samedi. Merci la réforme des Rythmes scolaires. Une réforme de gauche saluée par la majorité politique départementale de droite.

Jean Arthuis accuse ensuite dans son éditorial à mots couverts le Gouvernement « d’asphyxier financièrement les collectivités locales en baissant drastiquement ses dotations (moins 3 milliards en deux ans écrit-il). Le Gouvernement au lieu de conforter le département prépare assez méthodiquement un redécoupage électoral qui annonce la disparition des cantons et la marginalisation du monde rural ». Ce n’est « pas emprunter la bonne trajectoire » écrit l’élu mayennais, commentant par anticipation la réforme cantonale qui allait être divulguée mi-décembre. En fait la Mayenne passe, on le sait maintenant officiellement, de 32 à 17 cantons. Mais de là, à parler de disparition !

La crainte est fondée car s’il n’y a plus de assez de cantons, c’est vrai qu’il n’y aurait plus assez de Conseillers généraux pour assurer une victoire de la majorité actuelle, et à fortiori plus de Président pour présider une majorité large et donc plus d’intérêts politiques ! Mais il restera toujours l’Europe, l’Union Européenne. Jean Arthuis y pense peut-être déjà- qui sait ?- tous les matins en se rasant et en attendant 2014 !

Photo blog Jean Arthuis


Réagir

Le mayennais futur européen (?)

Publié le: 22 décembre 2013
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-mayenne
Politique Droite Europe Elections
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS