| Retour à la Une
leglob-journal
Journal d'informations, d'investigations, d'analyses et d'opinions sur la Mayenne


- Par Pierre-Jean Rochart -

Ainsi donc le mariage entre personnes du même sexe sera autorisé en France. L’opinion publique est favorable et reconnaît cet état de fait, n’en déplaise aux esprits rétrogrades enfermés dans des principes dépassés et qui vont battre le pavé à Paris.

Les parlementaires quel que soit leur parti politique permettront aux homosexuels d’accéder aux mêmes droits que ceux attribués aux hétéros. Sur le papier.


es mêmes droits en principe que ceux attribués aux hétéros, le Pacs (Pacte civil de solidarité) ne garantissant pas en cas de succession la conservation de droits comme le veuvage ou le RSA, l’extension du mariage aux personnes de même sexe permettra donc ce progrès.

L’opinion publique n’est pas défavorable à ce projet de loi et ce n’est pas la manifestation du 13 janvier qui y changera quelque chose, surtout que les hiérarchies religieuses, mis à part les évangélistes, commencent à se démarquer du mouvement « anti », en soutenant sans soutenir, évitant ainsi de perdre la face.

Désaccord

Cerises sur le gateau...

Le rappel à l’ordre (républicain) par Vincent Peillon arrive à point nommé. Il rapelle à l’école privée ses obligations contractuelles en matière d’éducation.

Le sanctuaire scolaire ne tolère pas que l’on endoctrine nos chères têtes blondes sur les bancs de l’école fusse-t-elle privée.

Que l’on ne s’y trompe pas, un enseignement organisé dans une salle de classe n’est pas du même ordre que de répondre à une question d’un élève, fut-elle posée à une ministre du gouvernement.

Permission

Mais au fond, de quoi s’agit-il ? Deux personnes se promettent de vivre ensemble et veulent contracter leur engagement devant la société. Que pourraient-ils faire de mieux que d’envisager leur avenir et de demander aux proches d’être témoin de leur volonté ?

De tout temps, les groupes sociaux ont légitimés les unions homosexuelles, tel fut les cas au XII siècle, le Christianisme aurait eu cette pratique selon John Boswell.

Permettre et non empêcher, la République est bien dans son rôle. L’institution est là pour encadrer par la loi et protéger chacun par des garanties.

Pourtant ce qui gêne c’est le mot mariage : union légitime d’un homme et d’une femme qui envisagent la création d’une famille. Certains pensent que la cellule familiale est la base, mais ils résument cette dernière au père et à la mère, chargés de l’acte de dépôt d’une graine dans un nid et en charge de l’éducation de leur progéniture. Savent-ils que cette cellule familiale est plus large ?

Tout l’entourage des enfants, grands-parents, frères et sœurs, oncle ou parrains, participe de leur éducation au-delà du lien de parenté.

Dura lex sed lex

près le mariage pour tous, il faut s’attendre à l’adoption d’enfant par des couples homosexuels. Seraient-ils donc si mauvais pour ne pas exercer leur autorité parentale et prodiguer tous les soins nécessaires à l’éducation de leurs enfants ? Vous avez certainement en mémoire des exemples de parents homme et femme incapables d’exercer cette autorité. Vous savez aussi que près de la moitié des enfants naissent hors mariage et que 1 sur 7 vit dans une famille monoparentale. Alors de quelle famille parlons-nous ?

Par le mariage homosexuel, il faudra s’attendre aussi à la reconnaissance des enfants issus d’un premier mariage, donc de l’autorité parentale. Faudra-t-il aller jusqu’à la PMA (Procréation Médicalement Assistée) et permettre aux homosexuels, comme pour les autres couples, la création d’une famille et l’éducation des enfants ?

Force sera à la loi. Le débat a lieu dans les médias depuis quelque mois, et si vous lisez ces lignes, c’en est bien la preuve. La rue va parler, mais c’est le parlement qui légifère. Espérons qu‘après des débats législatifs sereins et sincères, émergera la reconnaissance sans exclusive d’un fait de société encadrant notre avenir.


Réagir

Sur le pavé, une vague anti-mariage homo !

Publié le: 11 janvier 2013
- Lire aussi d'autres articles de la rubrique: leglob-société
Disparités Réforme Gauche LR Idées
Acteur et vecteur de la Pensée critique en Mayenne : leglob-journal
leglob-journal, votre journal indépendant en ligne - Informations, Analyses, Opinions en Mayenne - Nous contacter : redaction@leglob-journal.fr
© leglob-journal 2017 - Mentions légales - Editorialisé avec SPIP - se connecter - RSS RSS