Au Parti Socialiste 53, de nouvelles démissions… pour AP-RÉS

De nouveaux départs au PS en Mayenne. Cinq au total dans le sillage de Steve Rattier qui avait été élu, en mars 2018, secrétaire de la section de Laval. Séduit par le « prisme de l’aile gauche du PS » il emmène avec lui d’autres adhérents et parfois de longue date comme Bernadette Weller, une «  militante de plusieurs décennies  ». Pour rejoindre AP-RÉS ( Alternative pour un Programme républicain, Écologiste et Socialiste) le mouvement récemment créé par Emmanuel Maurel et Marie Noëlle Linemann. Des départs en interne qui sont révélateurs du malaise que vit le PS qui fut le deuxième parti de gouvernement.
Par Thomas H.

C’est un nouveau coup dur pour le PS en Mayenne qui essaye de se redonner des couleurs. Steve Rattier partant, le jeune militant socialiste mayennais de six ans d’âge laisse en plan ses camarades, six mois après son élection à la tête de la plus grosse section en Mayenne, celle de Laval qui pèse à elle seule 50 % de la Fédération du PS. Mais avec le sentiment d’avoir...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Vous voulez lire la totalité de cet article? Choisissez une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal