Homme d’Etat

Une urne éléphant du PS en forme de paquet cadeau!

Qui peut prétendre s'élever au-dessus des divisions partisanes pour rechercher le seul bien commun ? Qui peut en fait incarner «l'Homme d’État» que le pays attendrait ?

Question en devenir, mais question essentielle à quelques encablures de la Primaire socialiste. Et ce n’est finalement pas trois débats qui auront permis de se faire une idée de l’homme ou de la femme capable de tenir un État. D'incarner l'Homme d'État ;  bien que des postures ont été remarquées. Au delà de ça, simplement déposer, un bulletin dans une urne sept mois avant les élections présidentielles et oser le faire, voilà qui est inédit et qui fait vivre la démocratie.

Premier pas vers une plus grande participation citoyenne, même si les sondages ont beaucoup guidé. Un euro, une carte d’électeur, une signature et un engagement, qui se doit d'être sincère, pour dire qu’on est bien du «peuple de gauche».

La Primaire aura eu le mérite de faire parler de la g...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal