Iconoclaste!

Est-ce le retour du moralement correct? Cachez-le ce sein que nous ne saurions voir ! Et ne faisons la promotion pour le grand public que les réalisations d’artistes qui ne provoquent pas de vague ? A Paris, une expo de photos de Larry Clark artiste américain, autour de la liberté sexuelle et la drogue, s'est ouverte au Musée d'Art Moderne (MAM) de Paris et est interdite aux moins de 18 ans. A Laval, pas de restriction mais tout de même...
Par Thomas H.

A Laval, il n’y a pas de restriction d’âge pour l’expo du peintre Clovis Trouille mais elle ne bénéficiera pas du même traitement que les autres expositions jugées elles par le passé moins subversives.

Alors sommes-nous en face d'un retour possible du moralement correct à Laval? Car déjà par le passé le film Amen de Costa Gavras qui traitait du rôle ambigu de l’Église après la dernière guerre mondiale n’était resté qu’une semaine à l’affiche du cinéma de la ville. Et voila donc que « Laval, la belle endormie » comme on l’a surnommait serait devenue à présent à force de vouloir le consensus « une belle effarouchée » ?

A vous de juger, mais l’une des plus importantes expositions lavalloises de l’année, démarrée à la mi-octobre ne fera pas l’objet d’une communication appuyée sur le bâtiment administratif de la municipalité.

En...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne



Choisissez l'abonnement qui vous convient



Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici