Lactalis va produire laitages et bouteilles d’eau pour Nestlé en Ouzbékistan

Lactalis étend son empire mondial. Dans un des pays d’Asie centrale, la république d’Ouzbékistan, le groupe mayennais achète deux usines à Nestlé. « La multinationale suisse cède sa production de laitages et d’eau à la société française Lactalis », rapporte le site d’informations en ligne Novastan.org.

Lactalis et Nestlé, main dans la main

Par leglob-journal


La vente doit s’accompagner d’un accord de licence pour que les produits de marque Nestlé continuent d’être présents sur les étals ouzbeks» relate Novastan.org.

Nestlé Ouzbékistan a conclu le 16 juillet 2019 « un accord de vente de l’ensemble de sa production de laitages et d’eau à la société française Lactalis », précise Magomed Beltouev le rédacteur de l’article qui reprend une information du média ouzbek Podrobno.uz qui ajoute que « Deux usines situées à Namangan, dans l’est de l’Ouzbékistan, sont concernées. »

« Cette vente est une étape supplémentaire du retrait de Nestlé dans le pays le plus peuplé d’Asie centrale. En décembre 2017, la multinationale suisse a fermé son usine de la capitale Tachkent. À l’occasion de cette fermeture, le représentant de la société a désigné l’optimisation des activités, comme cause principale. La même raison a été invoquée pour la vente à Lactalis. » précise le site Novastan.org

Avec Lactalis, Nestlé toujours présent pour les Ouzbeks

Selon Nestlé, « la vente des usines s’accompagne d’un accord de licence pour la production des marques de Nestlé telles que les boissons Nesquik et Nido, ainsi que l’eau en bouteille Nestlé Pure Life, dont la présence sur les étals ouzbeks est assurée ».

Avec cette cession, il ne s’agit pas du premier partenariat entre les deux multinationales, la suisse et la française. En 2006, Nestlé et Lactalis ont créé en effet une société conjointe basée en France à Bourgbarré en Ille-et-Vilaine appelée Lactalis Nestlé produits frais. Elle permet, en fait, au géant suisse Nestlé de « sous-traiter la production en ultra-frais (yaourts, desserts et fromages blancs) à Lactalis« . Cette dernière détient 60% des actions de la société Lactalis Nestlé produits frais. Quant à Nestlé, elle est minoritaire car elle en possède 40%. 

Par ailleurs, le média ouzbek Spot.uz rappelle aussi que « Nestlé a également cédé son activité liée aux produits laitiers frais en Malaisie à Lactalis, en octobre 2018, pour près de 40 millions de dollars (35,6 millions d’euros). »


Soutenez leglob-journal : faites un don

Laisser un commentaire