Départementales : second tour en Mayenne, écrémage à gauche et presque grand chelem à droite

Le second tour des Départementales a « rebattu les cartes » a estimé la Présidente du FN. En Mayenne le parti bleu marine est absent après le second tour, mais il faudra bien en tenir compte. Dans le département où le "baron" Jean Arthuis a régné pendant des décennies, la gauche n'en sort pas grandi à l'issue de ce scrutin cantonal. L'alliance du centre et de la droite remporte 15 cantons sur les 17 à pourvoir. C'est un nouveau grand schelem.

Par Thomas H.

La gauche régresse dans la nouvelle assemblée qui sera installée avec à sa tête selon toute vraisemblance Olivier Richefou. Le président sortant qui devrait être réélu 2 avril prochain et adoubé par Jean Arthuis, sort de ce scrutin avec une « autorité renforcée ». La gauche perd des cantons et des sièges, et enregistre la défaite de trois poids lourds de la politique socialiste et écolo.

Jean-Christophe Boyer pas assez présent sur le terrain, distant, trop dans la communication et "papillonnant" dans les hautes sphères ministérie...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnnez-vous pour lire la totalité de cet article. Choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal

Contactez-nous : ici