Mercredi noir pour la Liberté !

Liberté d’expression, liberté de la presse. Surtout ne baissons pas les bras!

C’est sur la satire que la Presse s’est construite.

Petit à petit le droit de rire de tout et de se moquer des puissants s’est imposé. C’est cette possibilité de critiquer, de railler que défendaient « bec et ongles » les journalistes et les dessinateurs de Charlie Hebdo.

Des valeurs finalement de tolérance qui ont été fauchées dans notre société figée.

Rendons hommage à ces activistes de la Liberté, ces tenants de la libre conscience et de l’expression qui ont été pris pour cible.

Car ils sont indispensables, tout autant que ceux qui étaient chargé de leur protection, le sont. Car les uns comme les autres, ils assurent notre liberté.

A présent, il va falloir éviter le danger de la division. Se méfier des récupérations. Et se souvenir de ceux qui sont morts ce mercredi 7 Janvier 2015.

Mercredi noir!

 

Laisser un commentaire