Coup d’arrêt de PFC à Vaiges, à moins d’un appel – Par Guillaume Frouin

L'usine PFC de Vaiges qui retraite des déchets de volailles en Mayenne sous la menace d'une - fermeture - Illustration ©️ leglob-journal.fr

C'est un coup de tonnerre. Le tribunal administratif de Nantes a purement et simplement annulé l'arrêté préfectoral qui avait autorisé le 2 mars 2020 la société Poultry Feed Company (PFC) à exploiter à Vaiges en Mayenne, une usine de traitement de "coproduits", viscères, sang ou plumes des volailles, issus des abattoirs du groupe LDC dans un rayon de 100 km. Transformées, les protéines animales sont ensuite revendues à un client chilien de LDC pour alimenter les élevages sud-américains de saumons et de crevettes.
...

La suite est réservée aux abonné-es

Déjà abonné-e ?  Se connecter

Pas encore abonné-e, faites-le ci-dessous ⤵

  • Lisez ce qu’on ne lit pas ailleurs en Mayenne
  • Soutenez un journal indépendant adossé à une association reconnue d’intérêt général
  • Nouveau et plus simple, payez par prélèvement SEPA - Paiement sécurisé

Abonnement mensuel
▶ 3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle
Paiement mensuel. Renouvelé tacitement chaque mois.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement annuel
▶ 32 €/an
32 € au lieu de 36 € pour 12 mois de lecture.
Paiement annuel, renouvelable tacitement chaque année.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 
Abonnement de soutien - Asso et institutions
👉 60 €/an
J'apporte mon soutien à leglob-journal -
Paiement renouvelable tacitement chaque année
J'ai accès aux archives du Glob-journal
J'écoute les podcasts et visionne les vidéos
 

Le slogan de leglob-journal