FN : la tentation du passé

Ses idées progressent. Le Front national serait un parti d'avenir. Le message extrémiste de droite camouflé se présente sous un jour plus acceptable, et apparaît comme incontournable et même « raisonnable ». En Mayenne, ses idées avancent dans des esprits qui libèrent leur parole et surfent sur un terreau favorable. Un certain conservatisme naturel du département rural auquel est accolé un attachement ancestral et en apparence anodin à la terre. Pas étranger!

Par Thomas H

Les français sont pluriels, et les Mayennais, souvent en retrait des mouvements et des recompositions, comme préservés, commencent à le devenir. Ce qui est frappant, c’est de constater comment le message d'extrême droite avec ses obsessions nationales et religieuses s’infiltre rapidement parmi les couches moyennes en général. Ce ne sont «pas des fachos».

Mais des «mayennais comme les autres». Leur sentiment, c’est qu’ils sont persuadés d’être des "vaches à lait". L’impôt, ils payent trop! Pour expliquer à ...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal