La Grande Guerre : des mayennais et d’autres fusillés pour l’exemple – Par Éric Viot

Éric Viot a «parcouru un grand nombre de dossiers de fusillés et de carnets de Poilus» et c'est le fruit de cette recherche qui est publié sous la forme d'un livre qu'il dédicacera le 20 mai en Mayenne*. Une somme de «huit années de recherches et d'engagement pour la cause des fusillés de la Première Guerre mondiale», une guerre sans merci qui fut une véritable boucherie à laquelle «nombre de ces poilus n'ont fait que d'essayer de se soustraire, bien souvent après de durs combats». Éric Viot a été entendu dans le cadre d'un rapport sur la question remis à M. Kader Arif, ministre en charge des anciens combattants en 2013. Il milite pour «une réhabilitation collective» sur leglob-journal.

Par Éric Viot

Léon Taron et Victor Brisard ont en commun le département de la Mayenne où ils sont nés respectivement en 1881 à La Cropte et en 1889 à Montsûrs. Ils ont aussi un destin tragique qui prit fin sous les douze balles de leurs camarades éplorés.

Fusillés pour l’exemple, comme des...


Contenu réservé aux abonnés

Déjà un compte? Je me connecte


Abonnez-vous!

Pour lire la totalité de cet article, choisissez ci-dessous une formule de soutien pour avoir accès à tous les articles du Glob-journal et faites le choix de l'investigation en Mayenne


Abonnement mensuel
3 €/mois
Je choisis 3 € de lecture mensuelle.
Formule sans engagement, vous pouvez résilier à tout moment.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal
Abonnement annuel
32 €/an
J'opte pour 12 mois de lecture,
Paiement en une fois, engagement 1 an.
J'ai accès aux archives du Glob-Journal